La qualité de la vanille de Mayotte reconnue au Concours général agricole à Paris

1
615
Foundi Madi, tout en doigté (©Saveurs et senteurs de Mayotte)

La vanille de Mayotte aura finalement été mise à l’honneur à Paris. Non seulement lors de la conférence sur cette perle noire ultramarine au ministère des outre-mer la semaine dernière, mais surtout pour avoir remporté la deuxième place de la catégorie Epices et chocolat, en production de vanille, au prestigieux Concours général agricole. La médaille d’argent ne lui sera cependant pas remise, “il aurait fallu présenter 6 candidats, et nous n’étions que cinq”, nous explique Chadhouli Soulaimana, président de l’association Saveurs et senteurs de Mayotte. Dommage car c’est un label vendeur.

C’est néanmoins un nouveau pied à l’étrier pour la vanille de Mayotte, grâce à Foundi Madi qui peut se targuer d’avoir la deuxième meilleure vanille de France, derrière le Guadeloupéen Cédric Coutellier, médaillé d’or dans la même catégorie de vanille Planifolia. Teava Rurua producteur tahitien et l’entreprise Rupe ont également été médaillé d’or, mais dans la catégorie vanille Tahitensis

L’Association Saveurs et Senteurs de Mayotte qui a porté ce renouveau de la vanille mahoraise, a profité du Salon international de l’Agriculture de Paris pour signer une convention de partenariat avec la coopérative réunionnaise Provanille, afin de bénéficier son expérience et former les agriculteur à structurer la filière. “Cette deuxième place, c’est encourageant. Cela va nous booster pour développer la filière”, conclut le président de l’association.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here