Le Collectif des citoyens appelle à défiler jeudi en soutien aux forces de l’ordre

Dans un contexte d’insécurité, c’est un soutien sans faille aux forces de l’ordre qu’apporte le Collectif des Citoyens de Mayotte, qui demande la tenue d’Assises de la sécurité.

15
906
Manifestation contre l'insécurité en mars 2018

C’est un communiqué sans ambiguïté qu’a adressé le Collectif des Citoyens de Mayotte, un « soutien total aux forces de l’ordre ». Le tir du policer ce dimanche blessant mortellement l’agresseur d’un témoin d’une scène de violence, a laissé la population sous le choc. Le communiqué du Collectif permet de faire taire les interprétations erronées dans la presse nationale qui a vu dans le saccage des commerces qui a suivi, une réaction de la population à l’encontre de la police, alors qu’ils s’agissaient de bandes de pilleurs à l’action unanimement condamnée ici.

Le Collectif, se faisant l’expression de la demande sécuritaire, 1ère des revendications de la mobilisation de 2018, se dit « extrêmement excédé par l’ampleur de l’anarchie causée par la délinquance qui a transformé peu à peu notre territoire auparavant si paisible, en une zone de non-droit ».

Le collectif dénonce le « manque de moyens » des forces de l’ordre face à la « barbarie », « depuis plusieurs années, les familles des victimes de violences tirent la sonnette d’alarme dans l’espoir que les choses évoluent vers l’apaisement généralisé. »

Le collectif qui fait souvent dans l’excès, appelle de nouveau à un plan d’urgence afin de « sauver ce territoire de la barbarie qui règne », et notamment la tenue d’Assises de la sécurité.

Ils appellent en conséquence à une mobilisation ce jeudi 27 février à 8h, devant la Préfecture de Mamoudzou pour une marche symbolique en direction du Commissariat de Mamoudzou, pour « apporter un soutien sans faille aux forces de l’ordre, à ceux qui se positionnent sur la ligne de front pour nous protéger et défendre nos libertés ».

15 Commentaires

  1. Bizarrement quand leur Balahache s’est rebellé lors d’un simple contrôle d’identité et s’est retrouvé au trou, ils étaient pas nombreux du “collectif” à vouloir soutenir les forces de l’ordre… une sacrée bande d’hypocrites qui veulent juste faire parler d’eux à la veille des élections 🤣🤣🤣

    • Réfléchis un peut c’était clair et y’avais aucune rébellion avec Balahachi y’avais eu beaucoup de témoignages je ne suis de pas du collectif mais j’irais soutenir le force de l’ordre sans eux Mayotte serait le K-O total même si le procureur relâche les bandits voleurs assassins le lendemain c’est vous qui êtes des hypocrites les mahorais descendent sur la route pour défendre leur île vous êtes la critiquer tout les jours sans exception

  2. Collectif d’hypocrite à la con qui Jete du piment dans le visage d’un policier.. Votre guignole s’etait fait embarqué .. vous étiez tous entrain limite de bloquer le commissariat.. Mtsohoma Oulawa vavo🙃

    • M’colo Bana : ton français est tout simplement du charabia, et dire que vous êtes français (e) ne sachant pas parler français 🤔 Je n’ai rien compris. Et maintenant, si vous n’arrivez pas à vous exprimer en bon français, alors remet ta langue dans ta bouche et ferme-là !

  3. Soutien aux forces de l’ordre ? Lesquelles, celles qui tuent, qui eborgnent, qui mutilent, qui sont infestées de racistes, qui sont la main armée du pouvoir en place ? Décidément ce collectif se discrédite et prouve qu’il n’est qu’une émanation du front national

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here