Conférence sur le rôle des zones humides

L’association Les Naturalistes consacrera son café naturaliste de février aux zones humides, le thème du mois. Deux dates à retenir puisque maintenant le pôle culturel de Chirongui lui ouvre ses portes.

0
173

La conférence, animée par Michel Charpentier, président des Naturalistes de Mayotte, portera sur les zones humides littorales, une zone de première importance pour Mayotte, sa nature mais également ses populations littorales.

Avec une nouveauté, puisque vous aurez le choix entre deux dates et deux sites différents : dans le tout nouveau pôle culturel de Chirongui le mardi 18 février à 19h30, ou au restaurant La Croisette à Mamoudzou (derrière le marché), le vendredi 21 février à 18h.

Une partie du littoral de Mayotte est bordé par des mangroves, arrières-mangroves, prairies humides, lagunes, estuaires… Ces zones humides constituent l’habitat de nombreuses espèces marines ou terrestres qui fréquentent ces lieux pour s’y nourrir, s’y reproduire ou se protéger.

Une autre fonction de ces zones humides littorales est d’assurer la protection du littoral et des habitants qui y vivent (80% de la population de Mayotte). Les mangroves cassent l’énergie des vagues lors des fortes houles ou tsunamis ; les arrières-mangroves et prairies humides constituent une zone d’expansion des inondations ou des submersions marines lors d’épisodes climatiques exceptionnels.

Les arrières-mangroves surveillées

Ces aires naturelles, en particulier les arrières-mangroves, connaissent une forte régression et dégradation : transformation en zone agricole, extension urbaine informelle, aménagements divers. On sait cependant que lors d’épisodes climatiques extrêmes ces zones auront toute chance d’être envahies par les eaux. Certes ces évènements sont exceptionnels mais avec le réchauffement climatique ils vont devenir plus fréquents et plus intenses. C’est pourquoi il faut anticiper ces évolutions en protégeant ces zones humides littorales qui assureront notre protection lors des futures inondations, submersions marines et cyclones.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here