Piste longue : “Une belle avancée ” pour le PDG d’Air Austral qui y voit des avantages

10
2495
Marie-Joseph Malé, PDG d'Air Austral

Aux 1.930 mètres de la piste, Air Austral avait réagi en mettant en place des B787-8 adaptés au décollage d’une ligne directe vers Paris. Suspecté de vouloir conserver ce pré-carré en quasi monopole depuis le départ de Corsair, le PDG Marie-Joseph Malé s’en défend, et réagit même positivement au projet de rallongement de la piste.

A la suite de la tenue ce vendredi du premier comité de pilotage du projet de Piste longue, Marie-Joseph Malé, évoque “une belle avancée qui vient poser les bases d’un projet d’envergure”.
A vrai dire, avec sa filiale régionale Ewa Air, il a même tout à y gagner si, comme il l’évoque, l’attractivité du territoire se trouve renforcé avec un impact “sur le développement du hub de Mayotte”.
D’autre part, sur le plan technique, “l’allongement de la piste de Pamandzi viendra considérablement faciliter les opérations aériennes sur Mayotte et lever les lourdes contraintes opérationnelles auxquelles Air Austral mais aussi les autres compagnies ont à faire face. En cas de contraintes techniques sur un 787-8, par exemple, un autre avion tel que le 777-300ER, pourrait le remplacer, et ce sans restriction”, commente Marie-Jospeh Malé.

10 Commentaires

  1. Piste longue ou courte il faudrait déjà que les avions ne tombent pas en panne! Continuez à acheter des Boeing et les difficultés financières s’accumuleront !! Pour une fois que les européens sont bons dans un domaine on n’en profite pas mais on va aller chercher ailleurs de la mauvaise qualité !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here