Coupure d’électricité: « C’est pas nous ! », clament en substance les grévistes

Il fallait s'y attendre. Pas de preuve, pas d'accusation, répond en gros l'intersyndicale CGT, FO, CFE CGC, UNSA, à l'intention de la direction de EDM qui pointe "un acte malveillant" sur la coupure de lundi.

5
324
Les grévistes demandent l'entrée de EDF dans le capital de la société

En évoquant successivement un « dysfonctionnement », puis l’absence « de défaut majeur », la direction de EDM n’a pas découvert contrairement à mardi dernier, de sabotage comme des postes mis à terre. L’intersyndicale de grévistes se dédouane donc dans un communiqué, et interroge sur l’incapacité des dispositifs de sécurité, « un peu comme des disjoncteurs », à se déclencher pour éviter une panne générale.

Ils accusent plutôt un « retard d’investissements », « retards qui ne seraient pas tolérés si EDF était à la manœuvre localement comme dans les autres DOM, compte tenu du haut niveau d’exigence de cet opérateur d’envergure mondiale. »

L’intersyndicale se dit « impatiente des résultats de l’enquête diligentée par la Direction mettant en évidence une intervention malveillante sur les installations ».

5 Commentaires

    • Atcho Godeau bien sûr ! Mais personne ne le fera …et comme d hab ils feront ce qu ils veulent et peu importe les dommages collatéraux comme ceux qui n ont pas d eau depuis plus de 24h à cause de la coupure d électricité qui a fait peter un réseau de flotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here