+24% de chômage, les chiffres fous de Pôle Emploi Mayotte

Les chiffres du chômage de Pôle Emploi font référence partout en France, sauf à Mayotte où le peu de demandeurs d'emploi inscrits donne lieu à des statistiques éloignées de la réalité. Ainsi Pôle Emploi annonce une hausse de 24% alors que selon l'Insee le chômage reste stable.

2
606
Le siège de Pôle emploi au centre Kinga

Les chiffres du chômage font la Une partout en France. Basés sur les statistiques de Pôle Emploi, ils indiquent au niveau national une baisse historique. A contre-courant de cette tendance, Mayotte marque de son côté une hausse importante : +24% !

Pour autant, difficile d’imaginer qu’il y aurait chez nous un quart de chômeurs en plus, alors que l’activité économique est selon l’Insee « au vert » et que le secteur marchand crée de l’emploi.

Pour bien comprendre, il faut regarder les chiffres en détail. En préambule, la Dieccte résume le quatrième trimestre 2019 en ces termes :

« En moyenne au quatrième trimestre 2019, à Mayotte, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit à 13 394. Ce nombre augmente de 0,6 % sur un trimestre (soit +81 personnes) et de 22,4 % sur un an. En France (y compris Drom), ce nombre baisse de 1,7 % sur un trimestre (–3,3 % sur un an). »

Et toutes catégories confondues :

« À Mayotte, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C) s’établit à 14 636 au quatrième trimestre 2019. Ce nombre augmente de 1,6 % sur un trimestre (soit +236 personnes) et de 23,9 % sur un an. En France (y compris Drom), ce nombre baisse de 1,6 % sur un trimestre (–3,0 % sur un an). »

La première impression est donc que le chômage a explosé. Or en novembre dernier, l’Insee, l’institut des études économiques et statistiques, affirmait que le chômage était stable à 30% de la population adulte. Le calcul de l’Insee se base sur la définition du BIT, le bureau international du travail, qui compte comme adulte toute personne de 15 à 64 ans et comme demandeur d’emploi toute personne qui veut travailler, qu’elle soit ou non inscrite à Pôle Emploi. Et c’est là que le bât blesse.

Un Pôle Emploi qui se rapproche des usagers

En effet, avec moins de 15 000 inscrits à Pôle Emploi, les données fournies par la Dieccte (direction du travail et de l’emploi) via Pôle Emploi ne sont pas représentatives à Mayotte.

Néanmoins, si l’emploi reste marqué par une large part d’informel qui échappe aux chiffres officiels, la hausse constatée par Pôle Emploi s’explique en partie par un recours accru à la recherche formelle. En clair, de plus en plus de demandeurs d’emploi font appel à Pôle Emploi pour faire valoir leurs droits.

« Il y a plusieurs raisons », confirme Jean-Christophe Baklouti, directeur de Pôle Emploi à Mayotte. « La première c’est qu’on a ouvert une agence de proximité en octobre 2018 qui délivre plus de services de Pole emploi aux usagers. On a développé des permanences à Hamjago et Combani, on se rapproche de la population, donc les gens peuvent mieux nous solliciter. »

Signatures de renouvellement de convention entre Jean-Christophe Baklouti et Halima Bamoudou en décembre dernier

On sait donc qu’il y a plus d’inscrits, mais ce ne sont pas forcément des demandeurs d’emploi en plus.  » Je ne sais pas s’il y a plus de demandeurs d’emploi, mais il y en a plus de recensés. A l’inverse, les années précédentes on était dans des situations anormales avec une population qui ne se faisait pas recenser » poursuit le responsable.

De plus, 2018, année de grèves, avait été marquée par une forte baisse des inscrits (et donc du chômage) selon Pôle Emploi, il était donc prévisible que cette situation reparte à la hausse.

Ces 24% en plus ne sont donc pas forcément une mauvaise nouvelle, mais plutôt le signe d’une formalisation de l’accès à l’emploi à Mayotte.

Y.D.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here