Défi sécuritaire pour le réveillon à Bandrélé

Avec plus de 3000 fêtards sur les plages, la mairie a vu grand pour assurer leur sécurité. Routes et plages surveillées, gendarmes bien en vue, les moyens étaient mis pour que la fête soit réussie.

0
547
De nombreux personnels ont été mobilisés pour assurer la sécurité du Nouvel an

Les plages étaient cette année encore un lieu privilégié pour faire la fête à Mayotte. A Bandrélé, le défi de la sécurité a été pris particulièrement au sérieux.
“Plus de 3000 personnes se sont retrouvées dans les plages Bambo-Est, 1000 personnes se sont réunies à Musicale plage. Au total, ce sont plus de 4000 personnes qui se sont retrouvées en famille, entre amis pour le réveillon de la Saint Sylvestre” indique le maire Ali Moussa Moussa Ben. “Cela représentait donc un immense défi sur le plan de la sécurité” poursuit l’édile. ” Nous avions fait de la sécurité de cette période une priorité, en la préparant depuis des mois. Je rappelle que nous avions mis en place pour cet événement un dispositif tout à fait exceptionnel, à la mesure du défi qui se présentait à nous : plus d’une centaine de personnes mobilisée entre le 30 Décembre 2019 et le 1 Janvier 2020. Parmi elles, des policiers, des gendarmes, du personnels de la sécurité civile, ainsi que des agents de sécurité privée. Sans compter le renfort ponctuel des militaires. Tout a donc été fait pour que cet événement puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles.

Des “rythmes de travail exceptionnels”

Une plage paisible pour faire la fête en sécurité

Au lendemain du Nouvel An, le maire salue le travail des personnels mobilisés et estime que “la fête a été réussie”. “Les forces en place ont accompli un travail impressionnant pour éviter les débordements et mettre un terme à ceux qui ont pu se produire” insiste-t-il, remerciant pour l’occasion ces hommes et femmes qui ont consenti à “des sacrifices importants, notamment du fait de rythmes de travail exceptionnels et de congés forcément repoussés”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here