Le carnaval de Labattoir a réuni plus de 2000 personnes

La 5ème édition du grand carnaval de Labattoir s’est déroulée ce mercredi 25 décembre. Comme tous les ans, il avait pour thème « Les couleurs des îles ». Plus de 2000 personnes venues des quatre coins de l’île ont participé à cet évènement qui prend chaque année de plus en plus d’ampleur.

2
531
Moustaches de chats et pagnes de feuilles, certains participant ont fait fi du thème du carnaval…

« Notre objectif est de poser ce carnaval comme un évènement incontournable de Mayotte chaque 25 décembre », nous explique Salim Younoussa, directeur du service culturel de la commune de Dzaoudzi Labattoir. « Tout comme les Antilles ont leur carnaval au mois de février, Mayotte aura désormais tous les ans son carnaval au mois de décembre », ajoute-il en espérant que son évènement prenne de plus en plus d’ampleur.

Le carnaval a été l’occasion de nombreux chants et danses.

Déjà, plus de 2000 personnes y ont participé cette année, un chiffre supérieur à celui de l’année dernière. Une trentaine d’associations de Petite-Terre étaient présentes ainsi que 3 associations de Grande-Terre. Bien que ce carnaval soit organisé le jour de Noël, le directeur nous explique que cela n’a rien à voir avec la fête chrétienne, mais qu’il s’agit plutôt d’occuper les gens qui sont en vacances pendant cette période et notamment les jeunes. « Il s’agit d’un moment de rencontre et de partage », affirme Salim Younoussa. « Cet évènement permet aux gens de différents quartiers, voire de différents villages de partager un moment festif ensemble », ajoute-il.

Les couleurs des îles

Beaucoup de jeunes ont participé à l’évènement.

Comme chaque année, le thème du festival était « les couleurs des îles ». Il s’agissait de revêtir des déguisements évoquant toutes les îles du monde, bien que, région oblige, la plupart des participant arboraient des costumes de l’océan Indien ou de l’Afrique. « Ce thème permet à chaque île de faire partager ses valeurs et de valoriser son patrimoine », nous explique le directeur du service culturel. Si quelques participants avaient bien respecté ce thème, d’autres en ont fait fi en arborant des costumes de cow-boys, du maquillage en tout genre ou encore des moustaches et barbes postiches.

L’Afrique était également à l’honneur chez les participants.

De nombreux chars étaient également au rendez-vous sous forme de bateaux, de pieuvres géantes ou encore de sirènes. Des thématiques évoquant la mer, île au lagon oblige ! Un char transportait également une poupée de chaïtani (« diable ») qui a été brûlée à la fin du carnaval pour symboliser la défaite des forces du mal.

L’année prochaine, le directeur du service culturel de Labattoir souhaite appeler son évènement « carnaval de Labattoir et partage » pour inciter encore plus de monde à y participer. Il compte également y associer des associations de Madagascar et de La Réunion pour faire de son carnaval un évènement incontournable de l’océan Indien.

L.D.

Les sacs de riz ont été recyclés en costumes.

2 Commentaires

  1. Et il n’y a pas une autre date que le 25/12 ?? N’importe quoi!!! On aime toujours faire des choses décalées, absurdes et ringardes à Mayotte. En plus venant d’une administration. Et si les Antilles ont leur carnaval et alors? On va bientôt réclamer notre volcan par ce que La Réunion en a un!! Contentons-nous déjà d’entretenir notre culture qui fout le camp au lieu de vouloir copier les autres!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here