Triple drame à Combani, ce que l’on sait

La mort de trois enfants mercredi à Combani laisse le département sous le choc. L'heure est à l'enquête, et la thèse privilégiée de l'accident tragique n'exclut pas d'autres hypothèses.

5
3548

Avec trois enfants décédés, c’est un terrible drame qui s’est produit hier à Combani, sur la commune de Tsingoni. Les trois petits, âgés de 4 ans, ont disparu à 9h40 du matin nous explique la gendarmerie. Les secours ne sont avertis de cette disparition que quatre heures plus tard, à 13h40. Les recherches entreprises se solderont vers 16 heures par la découverte des trois corps sans vie, piégés dans une voiture abandonnée. “Des heures précieuses” ont donc été perdues dans cette course contre la montre regrette le général Philippe Leclercq, commandant de la gendarmerie de Mayotte.

“Nous travaillons sur l’hypothèse d’un tragique accident, nous sommes en phase d’investigations, des examens doivent avoir lieu sur les petites victimes” indique-t-il aussi.

“Ce qui nous intéresse maintenant c’est de savoir dans quelles circonstances ils sont entrés dans ce véhicule. Les premières constatations, c’est que c’est un véhicule qui était laissé à l’abandon. On a identifié son propriétaire. Manifestement ils ont rencontré des difficultés pour en sortir.”

L’enquête doit déterminer si les dispositifs, poignées etc. fonctionnaient ou pas, mais il semble donc que les enfants aient été piégés plusieurs heures dans la voiture surchauffée par le soleil.

“Les premiers constats laissent penser que la cause de la mort serait causée par leur enfermement dans la voiture” indique le général, sans exclure d’autres hypothèses que le médecin légiste doit étudier.

La grande question que l’enquête doit déterminer également, c’est comment ces enfants se sont retrouvés là. “Les enfants sont entrés dans le véhicule à un horaire qui reste à déterminer, mais y sont ils entrés par eux même?” s’interroge le chef des gendarmes.

Les réponses à plusieurs de ces questions doivent être établies dans la journée, nous mettrons cet article à jour au fur et à mesure que nous en serons informés.

Y.D.

5 Commentaires

  1. Il faut punir sévèrement le propriétaire de ce véhicule et en profiter pour virer toutes ces épaves dangereuses de notre île en faisant payer les propriétaires. Les parents, déjà punis par la perte de leurs enfants, ont également leur part de responsabilité.

  2. Les questions a se posent c’est – ou sont les parents lors de ce drame (leur responsabilité de parent)
    – comment est ce que des enfants de cette âge se rendent à l’école tout seule ?
    – Ou se trouve le véhicule en question et l’école ?
    – Pourquoi n’ayant pas vu le retour des enfants pourquoi ne pas avoir informé les parents ?
    Bcp de question et peu de réponse concrète en espérant que les autorités s’étouffent pas l’affaire. Condoléances vraiment partir aussi jeune.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here