Belna : le dernier bulletin de Météo France le voit passer “non loin à l’est” de Mayotte

Le cyclone tropical BELNA va transiter non loin à l'Est de Mayotte dans les prochaines 24heures : l'île est en alerte orange cyclonique depuis 16h locales ce samedi 7 décembre. La houle va toucher l'île en fin de nuit de samedi à dimanche.

9
3842
Trajectoire de Belna à 16h ce samedi

Dans son bulletin de 17h ce samedi, Météo France enregistre la présence de Belna par 10 degrés deux Sud et 47 degrés cinq Est, soit à 390 km au nord-est de Mayotte, et se déplaçait en direction du Sud à 9 km/h.

La trajectoire devrait se maintenir sud à sud-sud-ouest dans les prochaines 24 heures, ce qui devrait faire transiter le météore non loin à l’Est de Mayotte dans l’après-midi de ce dimanche, avec un centre prévu de passer à un peu plus de 100 km des côtes mahoraises.

Si cette prévision venait à se vérifier, cela signifierait que Mayotte serait épargnée par le cœur très compact du phénomène où sont concentrés les vents violents et les pluies les plus intenses.

Il reste toutefois encore un peu d’incertitude sur la trajectoire finale, de sorte que l’on ne peut à cette heure exclure un passage à une distance un peu plus rapprochée, sachant que la zone de vents forts associée au cyclone est concentrée dans un rayon d’environ 70 km seulement.

La caractéristique principale de BELNA est en effet sa petite taille, avec des vents violents présents au voisinage du centre, et qui devraient continuer de se renforcer dans les heures prochaines, avec une évolution probable vers le stade de cyclone tropical intense, mais une extension de la zone de vents forts réduite.

Une influence modérée

Position de Belna à 19h, heure de Mayotte (Capture d’écran Météo France)

S’il y a donc de bonnes raisons d’espérer que Mayotte échappe à la zone dangereuse proche du centre du cyclone, cela ne va probablement se jouer qu’à quelques dizaines de kilomètres près et il faut donc rester sur ses gardes, car un simple petit écart de trajectoire pourrait modifier la donne. La vigilance reste donc de mise, car le risque que des conditions cycloniques puissent affecter Mayotte ne peut être totalement écarté à l’heure qu’il est (i.e. en cette fin de journée de samedi).

Mais le scénario le plus probable est que Mayotte ne connaisse qu’une influence modérée, en marge de la partie centrale la plus active associée à BELNA. Des bandes pluvieuses périphériques viendront toucher l’île en fin de nuit, amenant quelques pluies passagèrement fortes, mais le reste de la journée pourrait s’avérer finalement relativement peu pluvieux, si BELNA passe à plus de 80 km au large, le météore étant susceptible d’aspirer toute l’humidité environnante en son cœur.

Sinon, une houle cyclonique de nord-est commencera à déferler sur les côtes exposées de Mayotte à partir de la fin de nuit de samedi à dimanche.
A noter qu’au même moment, l’île de Glorieuses sera en pleine tourmente, avec des conditions de vents cycloniques (i.e. des rafales supérieures à 150 km/h) prévues sévir pendant quelques heures, avec un risque important que le centre du cyclone passe quasiment directement sur l’île éparse

9 Commentaires

    • Bwa Matso ! Eh bien si belna décide d’être moins méchant avec vous, c’est tant mieux pour vous. En tout cas une chose est sûre, vous n’êtes même pas au début d’en voir la fin. En d’autre terme, un séisme de magnitude 7,2 sur l’échelle de Richter au moins est en train de se préparer pour ébranler Mayotte qui risque de s’effondrer. Si j’ai dit 7,2 c’est tout simplement que je ne veux pas me laisser emporter par ma colère contre vous. Les exactions et lynchages ainsi que les reconduites à la frontière que vous avez commis contre les innocents comoriens à Mayotte l’année dernière en 2018 ne doivent pas rester impunis. Les éléments déchaînés de la nature feront de Mayotte une île déserte, et vous ferez l’objet de reconduite à la frontière à votre tour, une manière de vous faire toucher du bout du doigt les souffrances que vous avez fait subir aux Comoriens.

    • Christophe DS Odalac ! Les créatures de votre genre qui n’ont aucun argument convainquants à donner ou version recevable, n’ont d’autres refuges que la vulgarité et le manque de respect envers autrui. Donc je ne suis pas étonné par votre vraie nature. Je vous pardonne et bonne continuation mon cher monsieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here