Les Réveillons de la Solidarité : une occasion de (re)créer du lien social !

7 millions de personnes sont isolées en France selon une enquête nationale Solitudes 2019. La Fondation de France qui soutient près de 10.000 projets chaque année, accompagnent les Réveillons de la solidarité. A Mayotte aussi.

0
123
Un des rassemblements festifs proposés par le Village d'Eva

Selon l’enquête nationale Solitudes 2019, plus de 1 Français sur 10 est en situation d’isolement. Pour ces personnes, les fêtes de fin d’année, plutôt synonymes de partage et de convivialité, peuvent être une période particulièrement difficile à vivre. Afin d’aider ces personnes vulnérables et isolées à retisser du lien, la Fondation de France soutient, cette année encore, 150 Réveillons de la Solidarité à travers la France. Au-delà d’une journée ou d’une soirée, ils mettent l’accent sur la préparation et la rencontre. Une jolie occasion de vivre des moments chargés de sens et d’échanger avec des habitants et commerçants du quartier !

Chaque année, les Réveillons de la Solidarité, soutenus par la Fondation de France, offrent des moments de partage chaleureux à plus de 25 000 personnes isolées ou fragilisées dans leur quotidien, partout en France. Qu’il s’agisse de personnes âgées, de jeunes, de femmes seules avec leurs enfants ou de personnes sans abri, l’objectif est le même : briser leur solitude et leur ouvrir de nouveaux horizons !
L’objectif de ces Réveillons est de tisser des relations entre des habitants et des commerçants d’un quartier ou d’une ville, qui se côtoient sans se connaître. Ils se rencontrent autrement, en organisant un événement ensemble.

Une belle manière de créer du lien social et de favoriser le « vivre ensemble » !
Les Réveillons de la Solidarité soutenus par la Fondation de France (exemples p.3) ont tous en commun :
– d’être organisés par des associations de quartier qui accompagnent tout au long de l’année des personnes seules et/ou en difficulté
– d’associer étroitement ces personnes à l’organisation de cet événement
– d’être ouverts à d’autres publics, et ainsi par leur mixité, de favoriser les rencontres et les échanges entre des personnes qui peuvent se côtoyer au quotidien sans jamais se parler

A l’image de La Cloche à Nantes qui accompagne les personnes sans domicile fixe et qui organise le 18 décembre un repas de Noël, ou de l’association Marhaban à Marseille qui propose un réveillon « Fêtons Noël Ensemble » le mardi 24 décembre, à Mayotte, le Village d’Eva organise pour les jeunes en grande vulnérabilité, en errance et exclus du système scolaire, une journée festive. Qu’il faudrait d’ailleurs reproduire pour l’Aïd à la fin du ramadan pour coller au calendrier festif local.  Avec un temps d’animation et de spectacle : les jeunes des différentes communes de l’île présenteront des sketches, des lectures de poèmes, etc. Un repas de fête sera préparé, encadré par une diététicienne pour assurer que ce dîner délicieux et équilibré. Pour clôturer la soirée en beauté, les 150 invités auront la chance de repartir avec un cadeau issu d’une collecte de dons !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here