La CCI devient propriétaire immobilier et lance le projet de Technopole grâce à l’AFD

Centre urbain, laboratoire de recherche, technologies innovantes… les termes qui se rattache au mot de Technopole sont porteurs d’espoirs. Les études pour sont implantation à Dembéni viennent d’être lancées.

1
448
Lors de la signature de lancement des études de la Technopole de Dembéni

On n’aurait pas parié un copeck, ni mille piastres sur l’affaire, mais en 2018 après que la ministre des outre-mer éclusait barrage du Four à Chaux et place de la République avec un mégaphone, « c’est à la Maison de l’Entreprise de la CCI qu’Annick Girardin entend parler projets de développement et attractivité du territoire », rappelait Yves Rajat, directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) Mayotte. En effet, il y a encore 4 ans, l’état de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), sous-tutelle de l’Etat, ne pouvait laisser présager une telle reprise en main de ses actions sous la double férule de son président Mohamed Ali Hamid, et de son directeur Zoubair Ben Jacques Alonzo.

Maison de l’Entreprise, Plateforme Initiative Mayotte, et étroit partenariat avec l’active Agence de développement et d’Investissement de Mayotte (ADIM), développent désormais des actions sur le territoire et à l’international. Un dynamisme auquel on n’a peu eu l’habitude, mais la confiance semble désormais renouée avec le milieu économique.

En tout cas avec l’Agence Française de Développement (AFD) qui signait avec la CCI plusieurs conventions de partenariats sur des investissements immobiliers ce vendredi. « Vous êtes propriétaires, le rêve de tous les couples ! », lançait Yves Rajat. Un prêt de 2,2 millions d’euros, sur les 2,4 millions du projet, a été consenti à la SASU CCI Immobilier, la société par actions simplifiée, dont la CCI Mayotte détient 100% des parts, pour l’achat de deux bâtiments au cœur de Mamoudzou. Pour commencer, l’ex-siège de la SIM, la société Immobilière de Mayotte, devenue la Maison de l’Entreprise qui, depuis 2017, est un lieu incontournable du paysage économique mahorais. Située Place Mariage, elle propose aux entreprises et porteurs de projet des solutions d’accompagnement à la création, au développement et au financement de leurs projets.

L’Hôtel d’entreprises à M’gombani

En novembre 2017, coupure du ruban de la Maison de l’Entreprise par Ben Issa OUsseni, Frédéric veau, Mohamed Ali Hamid et Soibahadine Ramadani

La 2ème acquisition porte sur le bâtiment Hôtel d’entreprises situé à la résidence Apollo de M’gombani. Il s’agit de locaux mis à disposition des entreprises mahoraises qui accueillent également le Pôle Formation et son service Ecole Entreprise, le guichet consulaire de la formation à destination des jeunes.

Deuxième convention, celle qui lance le projet de la future Technopole de Dembéni. Porté en partenariat avec l’ADIM du conseil départemental, l’Etat, le Centre universitaire, le vice-rectorat, la CADEMA, il est accompagné par la Caisse des Dépôts et l’AFD. Celle-ci verse une contribution de 135.000 euros destinée aux études de maitrise d’œuvre et d’architecture, sur un projet de 14 millions d’euros. Une aide puisée sur les fonds propres de l’AFD, explique Yves Rajat qui parvient une nouvelle fois à activer des leviers peu habituels de sa structure, « il y a des types de projets pour lesquels nous ne sommes pas outillés ». La Technopole n’est plus un rêve abstrait, « le permis de construire sera déposé dans les prochains jours, avec un début de travaux pour la fin du 1er trimestre 2020 », explique Zoubair Alonzo.

Enfin, 25.000 euros sont débloqués par l’AFD pour financer une étude sur le potentiel de développement export des secteurs d’avenir de Mayotte. Elle devrait être terminée au 31 décembre.

Si les sommes ne sont pas astronomiques, c’est un début de structuration pour le secteur économique, « qui passera par un travail sur l’environnement en compétences des communes et des entreprises », soulignait Yves Rajat.

Anne Perzo-Lafond

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here