29.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 décembre 2021
AccueilEconomiePort de Longoni : la Cour administrative d’appel annule trois ans de tarifs...

Port de Longoni : la Cour administrative d’appel annule trois ans de tarifs excessifs de MCG

C’est un retour à la case départ, c’est à dire avant la brusque augmentation des tarifs de 2016. En deuxième instance, la justice parisienne vient d’annuler l'arrêté du président du conseil départemental validant les tarifs « excessifs » de MCG. Une belle victoire pour l’Union Maritime de Mayotte.

Lorsqu’elle a décroché la Délégation de Service Public (DSP) en 2013, Ida Nel, la présidente de Mayotte Channel Gateway (MCG) avait décidé d’augmenter les tarifs de l’outillage portuaire dans des proportions que nous n’avions cessé de dénoncer. Certains prix de locations avaient bondi de 100%. A titre indicatif, une location de grues sur le port de Brest coute 1.316 euros pour 7 heures, contre 10.400 euros sur Longoni, nous avaient indiqué les professionnels du port. Et alors qu’au moins l’une des grues a été achetée en défiscalisation !

Le conseil départemental avait saisi un consultant, la CATRAM, qui avait jugé, preuve à l’appui, ces pratiques « inacceptables ». Incitant l’Union Maritime de Mayotte à déposer un recours.

Contre toute attente, puisque ne tenant pas compte de l’avis négatif de son consultant, le conseil départemental validait malgré tout les tarifs le 2 septembre 2016, puis se rétractait quelques semaines plus tard, le 2 novembre, concluant « à leur caractère excessif et non justifié », et en annulant son arrêté. Le tribunal administratif de Mayotte ne donnait donc pas de suite à la requête de l’UMM, rendant une ordonnance de non-lieu. En dépit du retour en arrière du Département, MCG appliquait ses pleins tarifs.

Norbert Martinez, président de l’UMM

Prudente, l’Union Maritime de Mayotte avait fait appel du jugement du TA. Bien lui en a pris, car dans un arrêt du 22 octobre 2019, la Cour administrative d’appel de Paris, annule la décision du TA de Mayotte et le premier arrêté du président du conseil départemental.

Les conséquences sont colossales pour MCG. Les opérateurs du port sont en effet en droit de demander le remboursement du trop perçu sur 3 ans, soit dans une action à l’amiable, soit en allant au contentieux. « Dès à présent, et à toutes fins utiles, l’Union Maritime de Mayotte se tient à la disposition des importateurs, usagers du port de Mayotte ou autres acteurs économiques qui souhaiteraient obtenir davantage d’informations sur cette procédure et son issue qui va dans le sens de leurs intérêts et de celui des consommateurs mahorais. »

(Lire Communiqué de presse de l’Union maritime de Mayotte)

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.