Les agents de la mairie de Koungou maintiennent la pression

Un nouveau local, mais pas de meilleur moral ! Les agents du service technique ont besoin de preuves qu’ils sont écoutés, le DGS de la mairie de Koungou se dit disponible pour leur en fournir.

0
628
Souoimze Ali, Snuten-FSU, OUsseni Oustadhe, CGT Ma, se disent vigilants

Ce vendredi, l’intersyndicale CGT Ma, Snuter-FSU, CFDT, CFE CGC et Fédération Autonome, des agents de la mairie de Koungou inaugurait son nouveau local syndical, « nous avons un bureau par syndicat ». Baptisé on ne peut mieux, puisque ce sont des trombes d’eau qui s’abattaient sur le village, provoquant des torrents de boue jusque autour de la structure.

Est-ce la météo ? Peu d’agents étaient présents, « nous suspectons des pressions de la part du maire », glissent-ils. Ils veulent faire remonter leurs revendications, qui datent d’avril 2019, actées par un protocole. On se souvient de leur rapport de force et de la fermeture de la mairie avec une grosse bobine de câble, tronçonnée ensuite par le maire.

« Les 21 points ne sont pas respectés », dénoncent-ils, en nous glissant un document où figure pourtant une colonne « Echéancier » avec quelques avancées actées. Ces agents du service technique mettent surtout l’accent sur leur droit de retrait, exercé depuis le 7 octobre, au regard de l’absence de local pour se changer ou prendre une douche. Et rajoutent malgré tout que des négociations ont été engagées avec le DGS par interim de la mairie Alain Manteau.

Le protocole d’accord signé le 11 avril 2019

Ce dernier nous fait un point : « Ils savent que je travaille actuellement sur cet aménagement de locaux. Des travaux avaient été lancés du côté de Jumbo, mais nous avons du basculer vers la Vallée III à Longoni. Dans deux à trois mois, les vestiaires et douches seront installés, mais en attendant, j’ai fait aménager un container en mairie, tout équipé. »

Sur le sujet du protocole, il indique leur avoir remis ce vendredi matin même, un tableau d’avancées, « j’ai même rajouté une colonne sur l’état d’avancement. » Un DGS qui indique avoir repris en arrivant toutes les demandes, sur les tickets restaurant, le compte épargne-temps, etc., « j’ai repris les 21 points du protocole. » Un comité technique devait se tenir en juin, « mais les syndicats n’ont pas suivi », un nouveau est prévu le 25 octobre.

Les agents expliquent qu’ils décideront à l’issue « de relancer ou pas un préavis de grève. On nous a menti tellement souvent en ne tenant pas les promesses. »

Du côté de la direction de la mairie, on semble en tout cas enclin à garder le contact et à avancer.

Anne Perzo-Lafond

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here