28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 6 octobre 2022
AccueiljusticeEn attendant les prud’hommes… De nouveaux assesseurs pour le tribunal du travail

En attendant les prud’hommes… De nouveaux assesseurs pour le tribunal du travail

Dans moins de trois ans, Mayotte aura ses prud’hommes ! Enfin, s’ils existent encore en métropole... Mais l’incongruité de la situation du 101ème département était soulignée par les magistrats ce jeudi de prestation de serment d’une vingtaine d’assesseurs au tribunal du Travail.

Le juge Pascal Bouvart revenait sur le passage au code du travail de droit commun le 1er janvier 2018, « mais qui a laissé se superposer dans certains domaines deux régimes de droits ». Le procureur Camille Miansoni rapportait pudiquement avoir été « témoin des interrogations suscitées par le report de l’entrée en vigueur du Conseil des Prud’hommes ». Une fronde en réalité, quand les partenaires sociaux, excédés par ce retard, avaient refusé de nommer des assesseurs au tribunal du Travail en 2017.

On a compris qu’une formation nécessaire avait été mise en place pour que les futurs conseillers prud’hommes maitrisent parfaitement les textes de loi lors de l’installation des Prud’hommes en 2022. Une formation à laquelle devront également se soumettre les 18 assesseurs présents ce jeudi dans une des salles d’audience du Tribunal de Grande Instance (TGI). « Quand vous aurez prononcé votre serment, vous deviendrez acteurs de justice, ce qui suppose d’adhérer aux valeurs d’impartialité et d’objectivité », leur appuyait le procureur.

De futurs acteurs de justice

C’est toute la difficulté de l’exercice, ce qui le rend passionnant aussi, « il faut dépasser ses idéologies. Vous viendrez d’une des deux camps en présence, et pourtant, la décision prise devra être crédible. La formation est là pour vous aider. » Le tribunal est supervisée par un juge professionnel.

Ce principe d’une « justice rendue par ceux qui vivent ces situations », ils étaient une petite vingtaine à y adhérer et à prêter serment ce jeudi.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Transport scolaire : « Les conducteurs travaillent dans un champ de mines, mais...

139531
Alors qu’un droit de retrait est à nouveau exercé par certains chauffeurs du Nord de l’île, ce mercredi, les représentants de la préfecture, du Conseil départemental, des forces de l’ordre, des transporteurs et des chauffeurs se sont réunis afin de faire le point sur les avancées réalisées.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139531
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139531
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139531
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139531
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139531
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com