Interpellations et identification des individus impliqués dans le meurtre de Chiconi

Le 2 juillet 2018, le corps sans vie d'un homme était retrouvé au bord d'une rivière sur la commune de Chiconi. L'enquête confiée aux militaires de la section de recherches de Pamandzi aboutissait à une ouverture d'information judiciaire pour meurtre et vol avec arme. Le procureur communique sur les interpellations. Six personnes sont impliquées.

6
5201
Le procureur Camille Miansoni indique que le principal suspect a été interpellé ce lundi

Le travail de longue haleine mené par la section de recherches de Pamandzi en collaboration avec l’antenne GIGN de Mayotte a permis l’interpellation lundi 30 septembre 2019 d’un individu surnommé « Boisson » impliqué dans la commission de ces faits.

En outre, les éléments recueillis dans le cadre de la commission rogatoire ont conduit à déterminer que plusieurs autres individus étaient présents au moment des faits et que ceux-ci faisaient partis de la bande agissant sous la coupe des dénommés M’déré et Magnélé dans la commission de multiples vols aggravés.

Ces derniers déjà détenus dans le cadre d’autres dossiers d’instruction notamment pour vols en bande organisée, ont également été extraits pour être entendus sur le faits de meurtre et de vol avec arme commis à Chiconi.

Suite à leurs auditions, l’individu surnommé Boisson a été présenté le mercredi 2 octobre 2019 devant le magistrat instructeur, présentation à la suite de laquelle il a été mis en examen pour meurtre et vol avec arme et placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.

Les six autres personnes, détenues pour autre cause et placées en garde à vue dans cette même procédure, dont les surnommés M’déré et Magnélé, étaient également présentées au magistrat instructeur le jeudi 3 octobre 2019.

A l’issue de leur interrogatoire de première comparution, deux individus étaient mis en examen pour vol avec arme et meurtre. Les quatre autres personnes impliquées étaient mises en examen pour vol avec arme et bénéficiaient du statut de témoin assisté pour complicité de meurtre.

Le juge des libertés et de la détention délivrait à leur encontre un nouveau mandat de dépôt dans le cadre de la présente information judiciaire.

Dans les mois à venir, les investigations vont se poursuivre aux fins de préciser l’implication de chacun des mis en examen dans la commission des faits.”

6 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here