28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 6 octobre 2022
AccueilFil infoGrandes marées : les barges suspendues à certaines heures à partir de...

Grandes marées : les barges suspendues à certaines heures à partir de dimanche

La perspective des grandes marées annoncées par le service hydrographique et océanographique de la marine, combinée à la subsidence de l’île de Mayotte indique d’ores et déjà des niveaux de marées historiques pour fin septembre et début octobre :
Dates
Horaires
Hauteur marée + subsidence
samedi 28/09
16h01
3,99m + 0,15 = 4,14m
dimanche 29/09
04h19
4,02m + 0,15 = 4,17m
dimanche 29/09
16h39
4,06m + 0,15 = 4,21m
lundi 30/09
04h55
4,16m + 0,15 = 4,31m
lundi 30/09
17h16
4,00m + 0,15 = 4,15m
mardi 01/10
05h31
4,17m + 0,15 = 4,32m
mercredi 02/10
06h07
4,04m + 0,15 = 4,19m
Les conditions météorologiques annoncées pour cette période sont susceptibles d’aggraver le phénomène et d’entraîner une dégradation des conditions de navigation liée à une houle sud/sud-ouest et au vent dont l’importance doivent encore être précisés par Météo France. Ces données pourront être fournies dans les 24 heures qui précéderont l’événement.
Face à ce constat, le préfet de Mayotte a pris un arrêté préfectoral afin de suspendre le trafic des barges aux horaires les plus impactés par la marée dans le but de préserver la sécurité des usagers :
– le dimanche 29 septembre : interruption du trafic de 16h à 18h ;
– le lundi 30 septembre 2019 :
  • reprise des rotations à 7h30 depuis le quai Issoufali et la gare maritime de Mamoudzou et à 8h depuis les quais Ballou et Colas
  • les camions ne seront autorisés sur les moyens du STM qu’à compter de 10h.
– le mardi 1er octobre 2019 :
  • reprise des rotations à 8h00 depuis le quai Issoufali et la gare maritime de Mamoudzou et à 8h30 depuis les quais Ballou et Colas
  • les camions ne seront autorisés sur les moyens du STM qu’à compter de 10h.
Pour les périodes indiquées, il est vivement recommandé aux usagers du STM :
  • d’anticiper les déplacements afin d’éviter les plages horaires d’interruption de trafic ;
  • de s’abstenir, dans la mesure possible, d’entreprendre une traversée aux horaires de reprise des barges et amphidrômes pour en éviter la saturation ;
  • de faire preuve de civisme face aux instructions qui seront formulées par les agents du STM et par les forces de sécurité qui seront amenés à encadrer le dispositif.
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

6 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Attractivité médicale de Mayotte : « la terre promise est toujours...

139533
Une enquête menée par l’Agence Régionale de Santé et récemment publiée fait le point sur l’attractivité et les mesures de pérennisation des professionnels de santé à Mayotte. Un état des lieux aux airs de guidance, pour renforcer les mesures d’attractivité médicale du département.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139533
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139533
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com