La Rue Kétanou fait le plein au Barak’

C’était LE concert attendu. Si « La Rue Kétanou » était l’évènement musical phare de la rentrée, le public a aussi adoubé le groupe Siempré en 1ère partie.

2
2026
"La Rue Kétanou", le concert phare de la rentrée

Le quatuor était attendu de longue date à Mayotte où les guichets affichaient complets depuis plusieurs semaines. « La Rue Kétanou », un condensé de phrase qui se veut être leur philosophie, « C’est pas nous qui sommes à la rue, c’est la Rue Kétanou».

Le groupe formé historiquement par le trio Mourad Lusset, Florent Vintrigner, Olivier Leite, qu’a rejoint plus tard Pierre Luquet, se produisait ce samedi soir au Barakili. Il a fêté ses 20 ans cette année.

Près de 900 personnes s’étaient déjà massées à 20h pour écouter ceux qui sont devenus en 2 ans les chouchous des scènes mahoraises, le groupe Siempré et ses reprises de talents des standards nationaux et internationaux, engagés comme Bella Ciao ou Hasta Siempre en hommage à Che Guevera, ou la mythique « Fille du coupeur de joints »… De quoi aiguiser l’appétit du public venu pour faire sa fête à La Rue Kétanou. Visionner Siempré l’air de nos campagne.

Une belle scène pour “Hasta Siempré”!

« Vas-y va, vois comme la vie est belle, il suffisait de regarder », « Germaine » est une des plus applaudie, et synthétise leur discours un tantinet franchouillard, collant au quotidien des gens, pour inciter à regarder en l’air, hors les murs de la société de consommation. Accordéon à poste fixe, l’ambiance est parfois tzigane, parfois bretonnisante, et aura trouvé son public.

Visionner la Vidéo La Rue Kétanou

Malgré quelques retours guitare aléatoires, et des décibels en dessous de ce qu’aurait mérité les deux scènes, le look d’ensemble donnait enfin une ambiance pro aux concerts à Mayotte.

Anne Perzo-Lafond

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here