Deux BTS à l’école du risque des entreprises

C’est une histoire de gens du nord ! Les enseignants des BTS de deux lycées, Mamoudzou Nord et le lycée du Nord, ont organisé pour leurs élèves une matinée d’échanges sur le thème « Gestion du risque dans les PME », les Petites et Moyennes entreprises. Avec des professionnels de renom.

0
806
Des échanges intenses entre élèves et chefs d'entreprises sur la prise en charge du risque

Le risque à Mayotte, on connaît. Mais comment l’anticipe-t-on dans le monde du travail ? « La gestion du risque dans les entreprises », est un thème au programme des 2ème année de BTS, mais qui peut tous nous impacter. Et pour répondre aux questions et aux projections des élèves, les deux enseignants des BTS des deux établissements, Jean-François Bal et Michael Carpin, avaient convié des interlocuteurs de choix.

Carla Baltus, Présidente de la société Carla Transports et du MEDEF, Moïse Issoufali, représentant d’Air Austral à Mayotte, Fady Hajjar directeur d’EDM, Mr Robert directeur de la Caisse d’épargne de Mamoudzou, Mr Verdoux directeur d’Ylang assurance et l’inspectrice IPR IA d’Economie Gestion, Catherine Ibanez, invitée à l’événement.

« Les élèves ont été captivés par la teneur des échanges sur ce thème de la gestion des risques, primordial pour les entreprises », nous rapporte Jean-François Bal. Aucune n’y échappe, qu’il s’agisse de risques de santé du personnel, de risques psychosociaux, d’accident au travail. « EDM a par exemple expliqué que s’il était jusque là essentiellement préoccupé par le risque incendie, la prise en compte des tremblements de terre arrivait désormais en bonne place ».

Synergie entre les élèves des deux établissements

Fady Hajjar au micro, évoquait l’évolution du type de risque pour EDM

Carla Baltus évoquait de son côté le risque d’agression pour les jeunes qu’elle transporte. « Pour tous ces risques, il faut évaluer l’impact financier pour l’entreprise et le budgétiser », explique encore l’enseignant. Il existe désormais un document unique pour les évaluer dans toutes les entreprises, à remettre à jour chaque année.

Une matinée d’échanges suivie d’un après-midi de travail collaboratif, les étudiants des deux lycées travaillant ensemble répondant à 12 questions sur le même thème dans 12 ateliers, tous composé d’étudiants des deux établissements. « Nous voulions aussi créer une synergie entre les deux établissements, développer la réflexion collaborative, pour que les élèves apprennent à se connaître. »

Outre les deux enseignants, la journée a été organisée par les étudiants du lycée de M’tsangadoua qui ont accueilli les professionnels et étudiants du lycée Mamoudzou Nord. « Convivialité, gentillesse, motivation, bonne humeur et professionnalisme étaient au rendez-vous, avec des élèves les étoiles dans les yeux, qui se voyaient déjà dans le monde du travail. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here