Le Parc Naturel Marin se porte au secours de deux pêcheurs

Le 17 septembre 2019, alors que l’équipe du Parc effectuait une mission dans la passe en S, un message relais de détresse a été reçu par la radio VHF du bateau du Parc, le Mtsounga. Deux pêcheurs à bord d’une pirogue à balancier venaient de chavirer au nord de Petite Terre. Ils ont pu être sauvés.

0
248
Le Mtsounga ©Fanny Cautain/AFB

Un fois l’appel de détresse émis, les affaires maritimes de Mayotte (UT-DMSOI) coordonnent le secours en mer dans les eaux territoriales mahoraises. Elles ont demandé par VHF à tous les navires susceptibles de pouvoir rechercher les deux hommes à la mer de se faire connaître.

Le navire du Parc naturel marin, Mtsounga, et son équipage sont alors partis en direction du récif nord-est pour rechercher les deux pêcheurs tombés à l’eau entre l’îlot Gombé M’Droumé et les Badamiers. D’autres navires, dont celui de la Gendarmerie Maritime, ont répondu à l’appel de détresse et ont intégré le dispositif de secours. Un hélicoptère était également engagé dans les recherches.

Finalement, les deux pêcheurs ont été retrouvés par l’équipe du Parc naturel marin à proximité du récif, non loin de l’endroit du signalement. Ils venaient de remonter sur leur pirogue à balancier après avoir passé plus d’une heure dans l’eau. Fatigués mais en bonne santé, ils ont été pris en charge par l’équipage du Mtsounga et ramenés à terre avec leur pirogue.

Les deux pêcheurs étaient en possession de leurs gilets de sauvetage et d’un moyen de communication. Sans ces précautions, l’histoire aurait pu finir de manière moins heureuse.

Le Parc rappelle que, en plus d’être une nécessité morale, l’obligation de porter secours aux personnes en danger en mer est règlementaire et s’applique à tous les navires et dans tous les Etats. Elle a été intégrée en 1982 dans la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (article 98).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here