Payer sa facture EDM près de chez soi, c’est (bientôt) possible

Il ne sera bientôt plus nécessaire de se rendre à Kawéni pour régler sa facture d'électricité. Grace à un partenariat entre EDM et plusieurs maires, des bornes de paiement vont être installées aux quatre coins de l'île d'ici la fin de l'année.

18
410

Payer 10€ de taxi pour venir régler une facture de 30€, cela peut sembler saugrenu mais c’est la réalité de nombreux ménages mahorais. En effet, quand on ne peut pas ou qu’on ne veut pas recourir au paiement automatique, ou au paiement par carte bleue en ligne, il n’y a qu’une option : se rendre à Kawéni, affronter les bouchons, puis faire la queue plus d’une heure afin de régler au guichet.

En effet, si le prélèvement automatique est devenu la norme en métropole, le paiement au guichet concerne encore un client sur quatre à Mayotte. Les guichets d’EDM à Kawéni assurent ainsi pas moins de 85 000 opérations chaque année. Le temps d’attente s’est aussi accru au fil du temps, passant en quelques années d’une petite demi-heure à plus d’une heure en 2018.

Depuis quelques années maintenant, un nouvel outil a permis de soulager un peu les guichets : la borne de paiement de Kawéni, située à l’entrée des locaux d’EDM, séduit de plus en plus d’usagers. De 35 000 en 2017, ils ont été 50 000 clients à l’utiliser en 2018. La borne a réduit de 10% la fréquentation des caisses. Mais cette borne, victime de son succès, ne règle pas le problème de la route à parcourir, de la circulation et de la pollution qui en découle. Autant d’enjeux qu’EDM et les communes de Mayotte ont décidé de prendre à bras-le-corps.

Cinq communes équipées à court terme

Dans les mois à venir, les communes de Pamandzi, Chirongui, Combani et Dzoumonié seront, en plus de Kawéni, équipées de bornes multi-paiement. Il sera donc possible d’y payer par carte bancaire ou espèces, sa facture d’électricité, en réduisant la contrainte kilométrique. Chaque commune a participé à l’investissement en fournissant du foncier (une quinzaine de mètres carrés par dispositif) et en construisant les murs. Pour EDM, l’installation des bornes représente un investissement total de 245 000€.

Un quart des clients payent encore au guichet

Lors du déploiement, des agents seront présents auprès des bornes pour aider les usagers à s’y familiariser. Pamandzi ira plus loin puisque la commune expérimentera dans son bureau de poste, un dispositif comprenant un conseiller clientèle EDM. Un sacré gain de temps en perspective pour les petits-terriens.

Pour l’heure, seules les factures EDM pourront être réglées avec ces bornes. Mais celles-ci ont été conçues de manière à pouvoir être configurées pour plus d’entreprises. Il n’est donc pas exclu de voir ces mêmes installations servir à payer sa facture d’eau. Un jour.

Y.D.

18 Commentaires

  1. Ya des gens ici qui posent des questions bêtes.
    “Pourquoi pas payer en ligne?, pourquoi pas ceci,?…” le paiement en ligne existe déjà mais tout le monde n’a pas les mêmes moyens, y’en a qui n’ont pas internet chez eux, y’en a qui n’ont pas de compte bancaire…” par contre pourquoi ne pas payer à la poste comme pour l’eau…?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here