Un journaliste de Kwezi passé à tabac à Maurice

Les Jeux des Îles se sont mal terminés pour notre confrère Léonard Odier, rédacteur en chef de France Mayotte Matin. Le journaliste a été violemment agressé le dernier soir à Port-Louis, il souffre de contusions mais n'a rien de cassé.

14
2691
Le journaliste Léonard Odier, violemment agressé pendant qu'il couvrait les jeux des Îles de l'Océan Indien.

Alors que les athlètes mahorais revenaient hier chargés de médailles et autres cocardes, un journaliste revenait lui avec un vilain cocard. Léonard Odier, rédacteur en chef du quotidien France Mayotte Matin (filiale de Kwézi TV) était parti à Maurice pour couvrir les jeux des Îles quand il a été violemment pris à partie par deux jeunes d’une vingtaine d’années à Port-Louis. Selon lui, les faits se sont produits le dernier soir. D’après son témoignage, le journaliste profitait de ce lundi soir, son jour de repos, pour se promener dans la capitale, non loin de la gare du Nord (gare routière de Port Louis), quand il a remarqué qu’il était suivi par deux individus. Il était alors 20h30.

“J’ai accéléré mes pas quand soudain l’un d’eux s’est jeté sur moi m’assénant le premier coup de poing alors que l’autre m’attaquant par derrière m’en a mis un second qui m’a mis à terre” explique-t-il depuis La Réunion où il s’est envolé mardi soir pour Paris. Tombé au sol, recroquevillé sur le flanc, notre confrère a alors reçu de multiples coups notamment au visage de la part du premier agresseur, tandis que l’autre lui faisait les poches.

Frappé au sol

L’agression a eu lieu dans ce quartier de Port-Louis (crédit Google)

” J’étais à terre recroquevillé protégeant les deux poches de gauche où j’avais mon portable et mon porte-feuilles. L’un d’eux a mis sa main dans ma poche droite ou il y avait des clés et quelques billets.” Alors qu’il hurlait “Help” tout en recevant coup sur coup, le journaliste a pu attirer l’attention d’un passant qui a mis les deux jeunes en fuite, et prévenu la police. Les officiers ont amené Léonard Odier à l’hôpital de Port-Louis où par chance, les radios n’ont montré aucune fracture. Après avoir déposé plainte auprès des autorités mauriciennes, il s’est vu fournir un taxi pour rentrer à son hôtel.

“J’en ai encore des frissons” frémit le reporter qui estime toutefois avoir eu “beaucoup de chance.”

Y.D.

14 Commentaires

  1. Dans beaucoup de pays, on roule à droite. Par contre à l’île Maurice, on roule à gauche. Il fallait tout simplement tenir sa gauche, ce qui n’était pas le cas de notre journaliste qui en a fait les frais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here