Quelles perturbations suite à la panne Aigle Azur de samedi ?

L'incident technique survenu sur l'Airbus A330 censé acheminer les passagers de Paris vers Mayotte samedi a des répercussions sur les prochains départs de Mayotte.

6
3033
La compagnie Aigle Azur fournit un de ses A330-200

C’était un nouveau coup de poisse samedi soir à Paris pour Air Austral. L’Airbus A330-200 affrété auprès de la compagnie Aigle Azur ayant subi une avarie. Cloué au sol, il n’a pu acheminer les passagers avant ce lundi. Les passagers de dimanche au départ de Dzaoudzi ont quant à eux pu partir car ils étaient acheminés par la compagnie Wamos.
Mais des perturbations sont encore prévues, annonce Air Austral. “Aigle Azur est une petite compagnie avec des moyens limités, l’avion va arriver à Mayotte ce lundi soir mais ne pourra pas repartir ce soir du fait du repos obligatoire de l’équipage. L’équipe Aigle Azur ne pourra effectuer le vol que demain, mardi, à 9 heures.”

Autre conséquence, le Paris-Mayotte prévu mardi soir “prendra une heure de retard” annonce Air Austral.
“On fait notre maximum”, assure la compagnie, “le problème qu’on a eu samedi soir nous a pénalisés, mais ça montre que ça peut arriver à n’importe quelle compagnie, pas seulement à Air Austral”.

Le B787 aux couleurs du volcan mobilisé à titre dérogatoire

Outre les deux Airbus de Wamos (3 rotations par semaine) et d’Aigle Azur (une rotation par semaine), Air Austral a déplacé sur Mayotte un autre 787. Celui aux couleurs du lagon étant acquis en défiscalisation, il n’est normalement pas possible à la compagnie d’effectuer la ligne Mayotte Paris avec un autre appareil, mais “on a une dérogation temporaire pour le Mayotte-Paris du fait de l’immobilisation” du Dreamliner habituel précise Air Austral.

Autre changement pour les passagers, les Airbus A330-200 ne peuvent “pas décoller” de Mayotte avec le plein pour assurer un vol direct jusque Paris. Celui de Wamos fait une escale technique à Athènes et celui d’Aigle Azur, à Dar-es-Salam.

6 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here