Un cadavre de femme découvert sur une plage du sud

17
2697
Les moyens nautiques de la gendarmerie engagés (Ici le Mtontso, image d'archives)

En fin d’après-midi ce samedi, un cadavre féminin a été découvert plage de N’tchapou, prés de N’Gouja, dans le sud de l’île. Un corps “rendu par la mer”, pour la gendarmerie. La nationalité d’origine de la défunte n’est pas connue, puisqu’elle n’était porteuse d'”aucun élément identité”, explique encore la gendarmerie,qui n’a noté “aucun élément criminel”.

On ne sait donc pas s’il s’agit d’un chavirage de kwassa en provenance d’Anjoua, ou d’une autre circonstance ayant pu causer sa mort.

Elle a été prise en charge par la brigade nautique gendarmerie et l’hélicoptère a été engagé pour un déploiement de personnels spécialisés dans la criminalistique. Le corps a ensuite été transporté vers le CHM par voie maritime.

17 Commentaires

    • Mayotte Enragée en tou cas pas sur ma conscience…personne ne la obligé à mettre sa vie en danger…les gens qui prennent les kwassa sont au courant des risques pourtant ils continuent à jouer avec la mort…
      Quand on joue avec le feu la brûlure est inévitable par fois…
      Il faut arrêter de chercher des coupables….ils ont fait la démarche de payer un passeur pour une traversée périlleuse et ils doivent assumer les conséquences c’est tout.

    • Zahou Tiano chez eux il y a rien chez nous on leur donne du travail, les choix politiques de leurs dirigeants corrompus ne sont pas imputables au peuple dans une dictature comme chez eux, donc arrête de faire semblant que tu es né du bon côté du bras de mer, celui des riches protégés de la puissance coloniale

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here