30.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilorangeViolences de Passamainty : étendre et pérenniser les dispositifs de proximité existants

Violences de Passamainty : étendre et pérenniser les dispositifs de proximité existants

C’est Mahamoud Hamada Saanda, le Grand cadi par interim, et ex-cadi de Passamainty, qui a initié cette rencontre avec habitants et acteurs institutionnels à la suite des évènements violents de dimanche. Il s’agissait de permettre à chacun de s’exprimer et de trouver des solutions.

« C’était horrible ! Des jeunes sont arrivés vers 21 heures ce dimanche soir, ils étaient une vingtaine. Cagoulés, masqués, armés de machettes, j’en avais la chair de poule ! ». Le conseiller départemental du canton, Sidi Mohamed, nous raconte sa soirée de dimanche, et s’interroge sur les causes de cette flambée de violence. « Il y a plusieurs causes. Ce sont des jeunes pour lesquels nous n’avons pas eu de réponses adaptées, c’est certains, mais surtout, on ressent comme une logique de reconquête de terrain par plusieurs bandes ».

Thierry Lizola, en charge du Bureau Partenariat Prévention de la Police nationale, abonde : « C’est un des seuls quartiers où il n’y avait pas de gilets jaunes. Certains jeunes se sont donc appropriés les lieux. Et maintenant que nous installons plusieurs dispositifs, de sécurité et de surveillance de proximité comme les ‘Maillots jaunes’, cela a provoqué chez eux une réaction épidermique, de rébellion ».

Nouveauté : le standard du commissariat envahi d’appels

Les habitants ont pu exprimer leur inquiétude

Les deux hommes ne sont pas du tout persuadés qu’il s’agisse de règlements de compte entre bandes de villages différents : « Dire cela, c’est déresponsabiliser systématiquement un des deux villages. Or, certains de ces jeunes étaient de Passamainty », décrit Sidi Mohamed, qui souhaite que l’on travaille avec les familles des individus concernés.

La nouveauté, c’est que le standard du commissariat a été envahi d’appel ce soir là, « un signe que la population nous sollicite, et est derrière sa police. C’est une prise de conscience nouvelle », pour Thierry Lizola. Avec, autre fait nouveau, de nombreux témoignages pour permettre leur interpellation. »

Pour lui, les solutions sont dans la mise en place et dans la coordination des moyens existants, et en cours de déploiement dans ce quartier : « Les Groupes de Partenariats Opérationnels, les Maillots jaunes qui font un travail remarquable, la coordination entre la police municipale qui gère les abords des établissements scolaires, et la police nationale qui effectue des patrouilles. Et rendre ces mesures pérennes ».

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

brique de terre crue, BTC, Mayotte

“Construire en terre mahoraise”, ou l’histoire de la construction en...

0
À l’occasion de la sortie en librairie de son livre "Construire en terre mahoraise", l’association ART.TERRE Mayotte vous convie à une rencontre avec ses auteur. La 1ère a lieu ce mercredi 1er décembre de 13h à 17h à la Maison des Livres à Mamoudzou
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan