« Pas de problème de surveillance » du Bac ce lundi

La grève des surveillants a été diversement suivie ce lundi à Mayotte, où le vice-rectorat avait pris des mesures pour garantir que les examens aient lieu sans encombre, il n'y a donc pas eu de pénurie d'enseignants pour les premières épreuves du Bac.

0
226
Le lycée Tani Malandi de Chirongui

Ce lundi, jour de Baccalauréat, le SNES appelait à la grève des enseignants-surveillants. Celle-ci a été suivie de façon « disparate » selon le vice-rectorat qui note une participation très variable d’un établissement à l’autre, avec notamment aucun gréviste à Dembéni et 9% d’enseignants absents à Chirongui. Toutefois les épreuves n’ont pas  été impactées par ce mouvement de grève, le vice-rectorat ayant « configuré plus large dès le départ » en termes d’effectifs. Il n’y a donc pas eu de « problème de surveillance » assure l’administration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here