Air Austral : réorganisation autour de la panne du B787 en vue de la haute saison

L’immobilisation d’un des deux B787 d’Air Austral n’a pour l’instant que peu affecté la desserte directe vers Paris. Cela ne va plus être le cas avec le rythme accru de fréquences des départs en vacances. Il nécessite d’affréter de nouveaux appareils.

2
2934
Aigle Azur, une des deux compagnies sollicitées pour la haute saison sur le direct Mayotte-Paris

Depuis l’annonce par Air Austral de l’immobilisation de son B787 pour ailettes de moteur Rolls Royce Trend 1000 une nouvelle fois défectueuses, les liaisons n’ont quasiment pas été perturbées, hormis les deux premiers jours de recours à la compagnie Wamos. Et pour cause, la compagnie réunionnaise avait indiqué avoir mis à disposition de la liaison directe pour les Mahorais son autre B 787 Dreamliner, en permutant les autres appareils sur ses liaisons régionales, dont le B777 sur le Réunion-Bangkok. Une organisation qui prend fin le 15 juin, avec l’arrivée de la haute saison.

Le Dreamliner aux couleurs du lagon est toujours immobilisé en attente de son changement d’ailettes, « et cela jusqu’au mois de septembre », vient de nous confirmer la compagnie Air Austral. Qui a donc mis sur pied un plan de bataille de substitution : « Nous avons envisagé un scénario reposant sur trois avions, intégrant notre 787 et deux autres appareils ».

Mais si tout semblait finalisé le week-end dernier, ce n’est plus tout à fait le cas. Plus exactement, sur les deux appareils affrétés, l’un est toujours en négociation. La première compagnie à avoir signé un accord est Aigle Azur, qui fournit son A330-200 pour une liaison Mayotte-Paris, avec une escale technique à Mombassa (Kenya). « Nous sommes heureux d’avoir conclu avec cette compagnie car elle fournit un niveau de prestations à peu prés conformes aux normes que nous avons chez Air Austral », indique Stéphanie Begert, Responsable du pôle communication interne de la compagnie.

Des ailettes « new generation »

Le Dreamliner aux couleurs du volcan immobilisé jusqu’en septembre

Pas d’information par contre sur la seconde compagnie, nous saurons seulement qu’il s’agit d’appareils neufs, et que la piste est « sérieuse », bien que « toujours en discussion ».

En revanche, nous avons davantage de détails sur les ailettes qui seront posées d’ici septembre. Nous nous sommes en effet inquiétés d’un changement biannuel de ces ailettes IP des moteurs Trend 1000, puisque la première panne date d’il y a à peine 6 mois. « Les pièces ont été revues par Rolls Royce qui en a amélioré la structure. Ce sont donc des ailettes IP d’une nouvelle conception qui vont être posées ».

Nous étions entrés en relation avec la compagnie Rolls Royce qui nous avaient assurés de leur disponibilité pour communiquer… sans réponse à nos sollicitations. Nous avons seulement appris qu’il y avait évidemment des mesures compensatoires à destination d’Air Austral, mais sans en connaître le montant.

La réorganisation du ciel mahorais est donc en cours, reste à espérer que le scenario du trio volant se concrétisera rapidement. La nouvelle devrait tomber dans quelques heures.

Anne Perzo-Lafond

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here