3 pêcheurs mahorais en dérive au large de Mayotte récupérés sains et saufs par un thonier senneur espagnol

Un thonier battant pavillon des Seychelles a porté secours à une embarcation de pêche mahoraise à 50 milles des côtes de Mayotte (92 km). L'occasion de centraliser les secours en mer sur la Réunion.

8
647
Le thonier Galerna II

Le samedi 1er juin 2019, à 19h30 (heure de Mayotte), le centre opérationnel de l’action de l’État en mer de Mayotte (PC AEM) est alerté de la présence en mer à 50 milles au large des côtes de Mayotte de trois marins pêcheurs en avarie technique.

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Réunion (CROSS Réunion), en liaison avec les autorités malgaches, prend alors le relais de la conduite des opérations.

Le CROSS Réunion parvient à rentrer en contact avec un vraquier (pavillon Îles Marshall), IONIC STORM en transit dans le secteur et qui se déroute vers la dernière position connue des pêcheurs. Un thonier senneur espagnol (pavillon Seychelles) GALERNA II, reçoit également par satellite l’alerte transmise par le CROSS Réunion et fait route vers la possible position des marins à la dérive.

Vers 23h00 (heure de Mayotte), GALERNA II et IONIC STORM sont au contact des marins. Ils sont récupérés sains et saufs à bord du thonier senneur. L’embarcation de pêche est également hissée à bord. GALERNA II fait route alors vers Mayotte pour le débarquement et la prise en charge des marins tandis que le navire IONIC STORM reprend sa route initiale vers Singapour.

Ionis Storm

L’intercepteur de la police aux frontières MAKINI réalise à 3h la jonction avec le thonier  senneur au niveau de la passe de Bandrélé. Une fois le transbordement terminé, les marins sont pris en charge et débarqués à Dzaoudzi.

Cet événement qui aurait pu être dramatique pour les marins impliqués souligne une nouvelle fois l’importance de respecter strictement les modalités d’exercice de la pêche professionnelle, en particulier l’éloignement maximal des côtes. Il préfigure également la future organisation du secours en mer au large de Mayotte avec une direction des opérations centralisée au CROSS Réunion. Il illustre enfin la solidarité des gens de mer avec le déroutement d’un thonier senneur espagnol qui a recueilli à son bord les trois marins mahorais.

8 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here