Un boutre de migrants Sri Lankais accoste dans le sud de Mayotte

Ce lundi vers 9h, un bateau avec 18 Sri Lankais à bord, a touché les côtes sud de Mayotte, à Bouéni. Un voyage de 15 jours dans des conditions très précaires.

47
2267
Le boutre arrivé le 27 mai 2019 où avaient embarqué les Sri Lankais (Photo D.R.)

Un habitant de Bouéni nous a contacté pour nous avertir de l’arrivée d’un bateau de migrants, « en provenance d’Inde », nous indiquait-il. Il en dénombrait 17. « Ils sont 18, rectifie le général de gendarmerie Philippe Leclercq, que nous avons contacté, et ce sont des Sri Lankais. C’est la première fois que des ressortissants de ce pays arrivent à Mayotte, c’est plus habituel à La Réunion. »

Cette île du sud de l’Inde, autrefois appelée Ceylan, a été le théâtre d’une série d’attentats suicide en avril dernier, qui ont frappé le dimanche de Pâques trois églises chrétiennes et trois hôtels, faisant 253 morts. Les auteurs de l’attentat appartenaient à un groupe islamiste. Le Quai d’Orsay indique que l’état d’urgence a été décrété depuis, dans ce pays. Mais bien avant cela, de nombreux migrants du même pays sont arrivés à La Réunion, environ 280. Une partie des habitants, à majorité tamoule, serait expulsée de leurs terres par le pouvoir sri lankais, selon ce qu’avait expliqué au quotidien Libération un scientifique habitant Pondichéry.

Les Sri Lankais ont effectué un périple depuis le sud de l’Inde à travers l’océan Indien

Ils ont touché Mayotte après 15 jours de mer sur un boutre, à la voile, et ont donc été pris en charge sur le plan sanitaire. Il était encore trop tôt ce matin pour savoir s’ils comptaient demander asile à la France, mais c’est vraisemblablement ce qu’ils vont faire.

Tous n’obtiennent pas le statut de réfugiés, après que leur dossier ait été épluché par l’OFPRA, l’Office Français des Réfugiés et Apatrides. En avril dernier, la moitié des 120 migrants qui avait accosté à La Réunion, avait vu accepter leur demande d’asile, l’autre avait été expulsée vers le Sri Lanka par un vol spécial affrété au départ de l’aéroport de Saint-Denis.

A.P-L.

47 Commentaires

  1. Je l’avais dit, le jour où ces sri lankais sauront qu’à Mayotte la porte est grandement ouverte sa sera notre fin car ici ils seront accueillis sans problème. Ils seront jamais envoyés chez eux. Madoimana prenez vos responsabilités.

  2. Ce qui est grave dans tout ça c’est que ces personnes parfois radicalisés peuvent rentrer sans problèmes. Et ne seront jamais renvoyer.

    À la réunion il ne se sont pas laisser faire on en entend même plus parler.

  3. Notre île est une poubelle qui reçoit tous les déchets du monde. A la Réunion ils ont été dégagés manu militari, alors qu’à Mayotte ils seront bien accueillis. Il faut monter au créneau là 🤬🤬 mtsss.

  4. Mansour Kamardine on ne peut pas laisser faire. Vous ainsi que les autres parlementaires on vous attend au tournant. Mayotte est devenue le refuge de tous les miséreux de la planète. On ne sait qui rentre sur notre île ni qui sort. Il ya eu un attentat dernièrement au Sri-Lanka avec des centaines de morts.

  5. 😳À la Réunion, ils seront déjà renvoyé chez eux. À Mayotte, les procédures seront longues voir trop longue, qui n’aboutiront à rien. Eh la sa sera l’évasion. Comme si, c’était assez suffisant, après les Comoriens, Malgaches, Congolais, etc… sur un bout de caillou 3 fois moins la taille de la Réunion et 20 fois moins celle de la Corse. Même, l’île a perdu 13 cm. 🥺

    • Laetitia Latil merci pour la correction madame je voulais bien mettre kilomètres carrés..le correcteur du smartphone a encore une frappé…
      Je ne confonds rien du tout et mes semblables aussi…
      Correction apportée à ma publication…merci encore même si les mahorais n’ont jamais confondu les droits et les devoirs …surtout que les devoirs ils en ont un paquet mais les droits sont à minima…
      Votre commentaire est bien veillant , comme ceux que j’adore lire car ça transpire la gentillesse..
      En quelques lignes vous avez démontré votre grand estime pour les habitants de ce petit territoire qui ” confondent tout ” …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here