Air Austral s’explique sur son quota de places du Mayotte-Réunion à destination de Paris

Un manque d’information et de communication... un constat déjà abordé avec le PDG d’Air Austral dans ces colonnes, et que la compagnie jure vouloir réparer pour accompagner ses changements de politiques commerciales. Elle confirme que 7 vols hebdomadaires directs Mayotte-Paris sont mis en place.

0
3116

Plus de 8.000. C’est le nombre de signataires de la pétition contre Air Austral, mise en ligne par Yvan B., qui dénonce « des tarifs qui ont augmenté de manière exponentielle ». En cause, le prix à payer pour le Réunion-Mayotte, qui peut « atteindre 1.000 euros lors de certaines période pour seulement 2 heures de vol », accuse le passager.

Mayotte qui n’est plus desservie que par la compagnie réunionnaise, se retrouve donc soumise à un monopole. Les craintes d’abus sont donc légitimes, en témoigne cette alerte d’une agence de voyage sur un quota réduit de billets sur le Mayotte-Réunion, lorsque le passager veut se rendre à Paris. Elle nous avait alertée : « Quand le quota vers La Réunion depuis Mayotte, avec destination finale Paris, est épuisé, Air Austral nous oblige à proposer deux billets, un pour le vol Dzaoudzi-Réunion, et un second pour le Réunion-Paris, ce qui alourdit considérablement la facture. » Un procédé qui avait été logiquement interprété comme une politique discriminatoire envers les Mahorais.

Nou avons contacté Air Austral, pour leur demander des comptes. « C’est tout sauf discriminatoire, il s’agit simplement d’adapter notre offre à la demande en haute saison à venir », nous répond la communication de la compagnie. Si elle confirme l’existence de quotas sur cette haute saison, c’est en raison de difficultés à fournir un nombre suffisant de Mayotte-Réunion-Mayotte en juillet-août : « Nous avons une très forte demande sur cette période, ce qui nous met toujours en sous-capacité de fournir. Or, nous avons besoin de protéger la capacité de passage par La Réunion, pour ceux qui, venant de Mayotte, n’ont pas d’autre choix que d’y transiter vers d’autres destinations comme Bangkok ou Marseille. »

Un vol par jour vers Paris

Préserver la correspondance à La Réunion pour les autres destinations que Paris

Et pour sécuriser la destination Paris depuis Mayotte, la fréquence de vols directs est accrue : « Nous passons dès fin juin à 7 vols par semaine, donc un vol quotidien. Ils sont déjà en vente. »

Quant aux tarifs de la desserte régionale Mayotte-Réunion, ils répondent à une grille tarifaire « qui n’a pas bougé depuis 2005, elle a même baissé puisque nous pouvons affirmer que 50% des billets sont en vente à 313 euros, et avec même un tarif promo à 238 euros jusqu’au 5 mai dernier. » Quant aux autres 50%, ils prennent une forte pente à la hausse, « mais comme c’est le cas dans toutes les autres compagnies ». Avec une envolée quand la compagnie est en situation de monopole.

Des explications qui mettent en évidence un problème toujours prégnant d’un manque de communication d’Air Austral, que ce soit vers le grand-public lors des incidents techniques de report d’avion, ou vers les agences de voyage pour détailler un changement de politique commerciale. « Nous en sommes conscients, et comme le président Malé l’avait expliqué, nous mettons actuellement en place une stratégie de proximité avec Mayotte, afin de mieux informer », conclut la représentante de la compagnie.

Anne Perzo-Lafond

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here