28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilEconomieDes colis Ramadan aux saveurs de colis-santé cette année

Des colis Ramadan aux saveurs de colis-santé cette année

Partant du constat qu’une femme sur deux est obèse à Mayotte, la mairie de Mamoudzou a quelque peu modifié la composition de son colis Ramadan. Oranges, concombres et papayes ont fait leur entrée.

L’opération « Ramadan pour tous » se déroule maintenant chaque année, avec des distributions de denrées alimentaires à 143 cocos et bacocos, les personnes âgées de la commune. Ils sont de nationalité française ou titulaires d’une carte de séjour de 10 ans, et sont âgés de plus de 60 ans, au lieu de 65 ans l’année dernière, bénéficiaires du RSA ou d’une retraite de 400€ maximum ou de l’ASPA, l’Allocation de Solidarité aux personnes âgées.

Auparavant, le maire allait symboliquement au domicile des bénéficiaires, mais cette année, c’est au Centre communal d’Action sociale (CCAS) que sont remis tout au long de la semaine les colis Ramadan, aux 8 villages de la commune. Ce mardi, les villages de Kawéni et Mamoudzou étaient conviés, puis ce sera M’tsapéré et Passamainty mercredi, Tsoundzou et Vahibé, jeudi et enfin, Cavani vendredi.

Dans la grande salle du CCAS, des tâches vertes et oranges donnent une autre allure aux colis cette année, puisque les fruits et légumes ont fait leur entrée en force, aux côtés des kilos de farine et de sucre, comme nous l’explique la diététicienne de Rédiab Ylang, Ségolène Guisset : « La mairie est venue vers nous pour que nous les aidions à proposer des produits couvrant l’ensemble des besoins alimentaires. » Exit donc les ailes ou les cuisses de poulet et les sucreries, place aux brèdes mafane et autres (feuilles du type épinards), et à 2 poulets entiers de la marque Mon Pouletti, ou à du poisson frais. Moins réjouissant pour les gourmands donc, mais ils pourront aussi cuisiner les fruits maison, en confectionnant tartes et compotes.

Des fruits d’importation

Mohamed Moindjié met la main à la pâte, entouré par l’équipe du CCAS

Selon l’ARS, « des études menées par Nutrimay de 2006 et Maydia de 2008 réalisées sur le territoire par la DASS de Mayotte ont mis en exergue les principales tendances qui favoriseraient des profonds déséquilibres alimentaires auprès des populations mahoraises » :
– Une prévalence élevée de l’obésité chez les femmes et des maladies liées à l’obésité (hypertension artérielle, diabète) ;
– Une personne sur 10 est diabétique entre 30 et 69 ans. Parmi les diabétiques, 79% d’hommes et 94% de femmes étaient en surpoids ou obèses ;
– Près d’une femme sur deux est obèse (17% d’hommes, 47% de femmes) ;

Par contre, à côté des papayes de la mahoraise Coopac, trônent des oranges et des poires d’importation : « Nous manquons de fruits locaux à cette saison, nous avons donc du compenser », explique la mairie. On trouve aussi des produits laitiers, des féculents à travers un sac de 5kg de riz, quant au poisson, c’est un bon qui permettra d’aller en chercher un frais entier à la Copemay.

“Manger local”, c’est manger sain, et… moins

Ségolène s’enquiert des modes de préparation culinaires qui suivront son panier santé

Une coco, Abdallah Fatima, charge ses victuailles comme si elle faisait son marché, en déposant avec délicatesse la plaquette de 20 œufs dans son sac, c’est son fils qui portera le tout jusque chez la vielle dame, qui, quand on lui demande son âge répond en souriant, « seule ma mère connait mon âge ! »

Les bénéficiaires des colis ramadan ne sont jamais les mêmes d’une année sur l’autre. La mairie consacre 15.000 euros en 2019, « mais en réduisant un peu la quantité car les produits locaux, ça coûte cher ! Mangez sain en se nourrissant localement, ça a son prix ! », s’exclame Mohamed Moindjié, adjoint au maire chargé de l’aménagement, tout en aidant à charger les produits alimentaires. Il se plaignait d’un manque d’écarts de prix significatifs entre les trois gros distributeurs de la place à Mayotte.

En tout cas, 143 familles vont pouvoir grâce à la mairie et son CCAS, partager un foutari révolutionnaire ce soir, où les poires feront leur entrée.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

CFDT, Laurent Berger, Mayotte

Laurent Berger : « Il faut arrêter le rafistolage permanent à...

0
Mayotte terre de prédilection pour le syndicalisme. Les causes à défendre sont légion. Les inégalités et les injustices pleuvent au moins autant que les averses sur le CHM de Mamoudzou ce mardi, noircissant un peu plus son tableau pour Laurent Berger. Le grand patron de la CFDT* depuis 2012, nous a rapporté ses impressions de première visite sur le territoire
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan