Départ du vice-recteur: le ministre J-Michel Blanquer communique

Depuis ce mercredi 15 mai, Mayotte n'a plus de vice-recteur. Le ministre de l’Éducation nationale assure d'une nomination rapide de son successeur.

0
1732
Stephan Martens accueillant le ministre Jean-Michel Blanquer en mars 2019 à Mayotte

Le vice-rectorat se fait l’écho d’une communication de Jean-Michel Blanquer à propos du départ de Stéphan Martens. Conformément au communiqué de ce dernier, le ministre explique son départ qu’il dit volontaire évoquant sobrement “des raisons familiales et personnelles”. Qu’il a accepté et qui prend effet ce mercredi 15 mai. Pas de commentaire donc sur l’inspection diligentée par son ministère en mars.

Le ministre tient à “réaffirmer que la continuité du service public de l’Éducation nationale sera pleinement assurée sur ce territoire, grâce à l’investissement des personnels administratifs et enseignants.” Et évoque la nomination d’un successeur “dans les plus brefs délais”.

Sur le sujet de l’évolution du vice-rectorat vers un rectorat de plein exercice à Mayotte, porté à l’article 7 du projet de loi de “l’Ecole de la confiance” adopté en première lecture par l’Assemblée nationale, et examiné actuellement par le Sénat, Jean-Michel Blanquer assure que  “tout sera mis en œuvre” pour le réaliser “à l’horizon 2020”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here