Une semaine pour parler de l’adoption à Mayotte

Depuis le 1er janvier 2015, l’intégralité du droit commun s’applique à Mayotte en matière d’adoption. La Présidente et la Vice-Présidente de la Fédération nationale Enfance et Famille d’Adoption sont présentes à Mayotte du 7 au 14 mai pour assurer la formation des professionnels dans ce domaine et sensibiliser le grand public sur ce dispositif qui permet d’offrir une famille à des enfants qui en sont privés.

1
399
Le film Pupille sera projeté samedi 11 mai

L’adoption est souvent mal connue à Mayotte, sur les plans administratif et juridique mais aussi social et psychologique. Mayotte est aussi l’un des départements les plus concernés par l’enfance délaissée. L’adoption, qui permet d’offrir une famille à des enfants qui en sont privés, fait partie des réponses qui peuvent être apportées. Le droit français offre un panel de procédures, de la délégation d’autorité parentale à l’adoption plénière, permettant de trouver une réponse adaptée à de nombreux enfants, dans le contexte social et culturel spécifique de Mayotte.

Au-delà des aspects juridiques, l’apparentement d’un enfant à une nouvelle famille nécessite un accompagnement pour que les difficultés susceptibles d’être rencontrées sur les plans médical, psychologique et affectif soient anticipées, identifiées et prises en charge efficacement. L’association Enfance et Famille d’Adoption organise dans ce contexte du 8 au 14 mai 2017 une série d’ateliers et formations à destination de toutes les personnes concernées par l’adoption (candidats à l’adoption, professionnels de la protection de l’enfance, membres de la commission d’agrément pour l’adoption et du conseil de famille des pupilles de l’Etat). Les principales intervenantes sont des spécialistes de l’adoption d’envergure nationale.

Mme Nathalie PARENT, Présidente de la fédération Enfance & Familles d’Adoption depuis 2012, après avoir été vice-présidente en charge de l’adoption internationale, est membre du Conseil National d’Accès aux origines personnelles. Médiatrice familiale de profession, elle a également été assesseur au tribunal pour enfants de 2006 à 2012. Elle est accompagnée de Mme Karine NIVELAIS, Vice-présidente référente de l’adoption nationale et du service Enfants en Recherche de famille (ERF), éducatrice spécialisée de profession.

Leur venue est une occasion de sensibiliser le grand public sur l’adoption. Le film Pupille de Jeanne Harry sera projeté sur l’esplanade de la mairie de Dzaoudzi-Labattoir et sera suivi d’un débat avec le public le samedi 11 mai à 18 heures 30. Ouvert à tous, entrée gratuite. Ce projet est soutenu par la Préfecture (DJSCS), le Conseil départemental, l’UDAF et la mairie de Dzaoudzi-Labattoir.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here