28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 28 novembre 2021
AccueilorangeGrève des infirmiers de l’Education nationale ce mardi

Grève des infirmiers de l’Education nationale ce mardi

La loi Blanquer mobilise contre elle. Les infirmiers de l’Education nationale se mobilisent ce mardi  pour exiger la suppression des articles 2 ter, 16 bis et 16 ter du projet de loi “pour une école de la confiance” dite loi Blanquer.

Les professionnels de santé, à l’appel des deux syndicats majoritaires, dénoncent une « vision médico-centrée archaïque de la politique de Santé à l’Ecole ».

A Mayotte, les syndicats déplorent le traitement de la santé par la politique académique

« Alors que l’académie est en train de se structurer, le secteur santé est en grande souffrance. Pas de médecin scolaire, aucune candidature d’infirmier-e-s scolaire pour les postes offerts sur Mayotte (à titre de comparaison : 32 postulants pour 7 postes offerts en Polynésie), une forte demande de départ qui augure d’une extinction progressive de la santé scolaire.

Le choix de privilégier l’affectation des infirmier-e-s sur les secteurs du 1er degré, dans le but de pallier l’absence de réalisation de visites médicales, prive de fait les élèves d’un examen médical qu’ils sont en droit d’attendre en référence au Code de l’Éducation, dans son article, L 541-1.

Certains arbitrages se font au détriment des établissements du 2e degré et des besoins exprimés par les élèves. Les compétences spécifiques des infirmiers-e-s de l’éducation nationale (qui réalisent directement dans le lieu de vie des élèves le suivi, l’accueil, l’accompagnement, l’écoute, le suivi individualisé et l’orientation des élèves oeuvrant ainsi quotidiennement pour la réussite scolaire), sont trop souvent bafouées.

La sécurité des élèves est régulièrement remise en question, tant pour la qualité de l’accueil, que pour les solutions apportées à leurs demandes en matière de santé.

L’équipement sanitaire s’avère hétéroclite sur le territoire. Les réponses proposées aux besoins de chaque élève dépendront parfois de son secteur géographique d’affectation.

Les élèves, en sureffectif dans de nombreux établissements du second degré, sont accueillis dans des locaux dédiés à l’infirmerie trop souvent vétustes, voire inadaptés au regard des obligations légales d’aménagement.

En outre, ce sureffectif patent a un impact non négligeable sur la prise en charge de chacun en matière de soins et d’éducation à la santé.

Quant aux dispositifs prévus dans les établissements du premier degré, ils avoisinent le néant.

Encore plus à Mayotte, la santé des élèves est préoccupante. Tout comme nos autres collègues sur le plan national, les infirmiers et infirmières de l’académie ont décidé de se mobiliser le mardi 7 mai 2019 pour que la promotion de la santé à l’école ne soit pas sacrifiée. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Vanille, Mayotte

Filière en structuration, la vanille se fête le 11 décembre

0
Le territoire va fêter un des produits qui fit l'excellence de la filière agricole en ayant par le passé été couronné au niveau national: la vanille de Mayotte doit retrouver son statut, c'est ce qu'impulse l'association Saveurs et Senteurs de Mayotte. Une semaine de festivité autour de l'or noir des pâtissiers
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan