26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueilorangeLa liste Renaissance se présente en rempart contre le "populisme"

La liste Renaissance se présente en rempart contre le “populisme”

Ca ne s'invente pas. La liste Renaissance, portée par la République en Marche, se présentait ce 1er mai au restaurant Renaissance Alpa-Joe à Mamoudzou. Le gros de son programme réside dans l'opposition aux "populistes", mettant RN et LFI dans le même panier.

J-25 avant l’élection européenne. Ce mercredi, le groupe République en Marche et les partis qui s’y sont greffés présentaient à Mamoudzou la liste Renaissance, menée par Nathalie Loiseau. Officiellement, la liste revendique une Europe “différente, plus juste et plus ambitieuse” et se dit progressiste. Surtout, elle s’affiche comme faisant “front contre un axe populiste Le Pen – Orban – Salvini, nous sommes contre cette vague” assure Aminat Hariti, référente LREM à Mayotte.
Daniel Martial Henry appuie sur ce point en y greffant une attaque contre Daniel Zaïdani. “Nous abordons ces élections dans un climat de trouble profond lié à beaucoup de revendications ici à Mayotte. Si certains cherchent à s’engager sereinement et à trouver des solutions pragmatiques, d’autres font le choix de la facilité, de la manipulation, du populisme. Il reprochait ainsi à l’ancien président du CD de n’avoir pas parlé d’Europe lors d’une interview. Il assure en outre n’avoir “aucune antipathie” pour le Codim.

Le maire de M’Tsamboro, Harouna Colo

Kira Bacar Adacolo, président du parti radical mahorais a lui aussi rejoint cette liste. Se disant centriste, il estime que “c’est la liste renaissance qui a le plus envie d’Europe”. Selon lui “Le Rassemblement National (ex FN) est anti-Europe. La France Insoumise est contre l’Europe, et les LR (ex UMP) sont eurosceptiques, voire souverainistes”. Ainsi, “rejoindre notre liste, c’est voter utile”.
Outre l’opposition aux autres candidats, le politicien rappelle que la liste portée par la majorité présidentielle a “des propositions concrètes” comme “mettre à plat l’espace Schengen” dont Mayotte ne fait pas partie, “créer une armée de défense européenne” ou encore “un salaire minimum européen”.

Les barges, c’est l’Europe

Daniel Martial Henry

Les différents soutiens locaux à cette liste, dont les maires de Mamoudzou, de M’Tsamboro et de Chirongui souhaitent “prévoir des événements pendant la campagne malgré cette période de Ramadan”, avec notamment une réunion publique samedi à Chirongui, et un “grand meeting” dont la date n’est pas encore définie.

Soucieuse d’amener les électeurs aux urnes, Aminat Hariti rappelle qu’à Mayotte, “on vit l’Europe au quotidien, les barges ont été acquises par des financements européens, ainsi que d’autres projets de développement de Mayotte. L’Europe poursuit-elle, ce n’est pas que de l’argent, c’est aussi une identité, c’est aussi Erasmus.”

La liste comporte un Mahorais, en situation éligible. “Selon les intentions de vote, Mayotte pourrait se tourner vers une 20aine de députés européens” conclut Aminat Hariti qui souhaite renouveler la participation de la dernière élection européenne où Mayotte était le DOM qui s’était le plus déplacé aux urnes.

Y.D.

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SCI LTSA

0
Par acte sous seing privé du 30/11/2021, il a été constitué une société. Forme : Société civile immobilière (SCI) Dénomination sociale : LTSA Siège social : Résidence...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan