25.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueilEconomieExportations : "on constate une volonté de créer du made in Mayotte"

Exportations : “on constate une volonté de créer du made in Mayotte”

Mayotte consomme l'essentiel de ce qu'elle produit et importe l'essentiel de ce qu'elle consomme. Quelle place pour l'export dans tout ça ? La CCI accueillait ce lundi une formation pour sensibiliser les entreprises à l'international.

Comment trouver sa place à l’international quand on est un territoire qui importe presque tout ce qu’il consomme ? Mayotte dispose pourtant de savoir-faire, et des entreprises commencent à se tourner vers l’international. C’est pour répondre à ce nouveau besoin que la CCI accueillait ce lundi une formation à destination des entrepreneurs. “Le contenu porte sur les outils numériques, les réseaux sociaux, en vue d’un développement à l’export” explique Zoulaya Bounou, chargée de mission et correspondante à Mayotte de l’agence Business France qui “oeuvre à l’internationalisation de l’économie française et à la valorisation de l’image économique de la France à l’international”.
Actuellement selon la responsable, à Mayotte les entreprises, une dizaine en tout, exportent surtout “des services, notamment dans le secteur de l’informatique, du conseil ou de l’ingénierie”. L’enjeu de la formation est de dire que “l’export, c’est possible, mais il faut un travail en amont”.

Un département déjà “ouvert à l’international”

Echange autour des pratiques numériques au service d’une économie mahoraise internationalisée

Ainsi parmi les secteurs qui sont concernés à court terme, figure celui de la transformation agro-alimentaire. “On constate une volonté de créer du made in Mayotte, c’est une filière en construction. Or, Mayotte est déjà ouverte à l’international, par exemple avec les imports depuis Dubaï ou la Chine”.
Présent à la formation, Hassani Soulaïmana est agriculteur à Ouangani. Féru de nouvelles technologies, celui qui a repris Aromaoré, l’exploitation d’ylang de son père, utilise au maximum Internet pour son activité. Que ce soit pour réserver une visite de son exploitation, ou acheter de l’huile essentielle, tout peut se faire sur Internet. “La demande existe, il faut la saisir” sourit l’entrepreneur qui veut répondre à une demande croissante de produits à expédier hors Mayotte. S’il est venu à cette formation, c’est pour échanger sur ses pratiques, mais aussi “avoir une vision globale de l’e-commerce et de la publicité en ligne, et avoir d’autres avis et d’autres visions. On gagne toujours du temps à échanger et à apprendre des choses” conclut-il, philosophe autant qu’agriculteur.

Y.D.

2 Commentaires

  1. Super !!! En voilà une bonne nouvelle…
    🤔 Euh, c’est quoi qui est “made in Mayotte” ???
    Les légumes ?… Non.
    Les fruits tropicaux gorgés de sucre et de soleil… Non.
    Le tourisme vert, bleu, multicolore qui permettrait de mettre en avant et exploiter de manière durable le “plus beau lagon du monde” (dans lequel on déverse d’ailleurs tout un tas de déchets)… Non plus.
    Ah bah je vois pas alors…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SCI LTSA

0
Par acte sous seing privé du 30/11/2021, il a été constitué une société. Forme : Société civile immobilière (SCI) Dénomination sociale : LTSA Siège social : Résidence...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan