Annick Girardin aux Mahorais : “Vous n’êtes plus oubliés”

7
3095
Annick Girardin lors de l'accueil populaire à l'aéroport en avril dernier

La ministre des Outre-mer est en visite pour trois jours à Mayotte. “C’est la 4ème fois que je viens ici”, rappelait Annick Girardin en posant le pied à Pamandzi ce dimanche matin. Un séjour plus calme que l’année dernière lors de la mobilisation de la population pour plus de sécurité. La ministre avait du prendre un mégaphone pour se faire entendre de la foule massée place de la République, et n’avait pas hésité à aller au contact en s’asseyant parmi les manifestants en Petite Terre.

Même démarche cette fois encore, elle est venue pour “faire du terrain”, et aller à la rencontre de “ceux qui ont des projets”.

Celle qui s’était excusé face au peuple Guyanais, s’était également étonnée qu’à Mayotte, “peu a été fait”. Elle réitère lors de ses premiers mots prononcés lors de l’accueil populaire: “Si les Mahorais ont été oubliés toutes ces années, ce n’est plus le cas depuis que je suis là”.

Echange avec Rivo, entouré d’une trentaine de syndicalistes enseignants au son de “On Lâche Rien”

Elle était accueilli par le leader du syndicat du 1er degré Rivomalala Rakotondravelo, “il ne faut pas uniquement accueillir la ministre avec des fleurs. Je suis venu pour rappeler à la ministre ses engagements d’un rendez-vous de ‘revoyure’ sur l’indexation des salaires’, et de la prise en compte de l’Ancienneté générale des services pour tous les instituteurs anciennement employés par la collectivité départementale.”

La ministre doit ensuite se rendre au Régiment du Service Militaire Adapté (RSMA) qui organise ses Journées portes-ouvertes jusqu’à ce soir, puis tirera un bilan du PLan d’avenir pour Mayotte.

7 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here