Epidémie de grippe à Mayotte: commençons par des mesures d’hygiène simples

Une augmentation de l’activité de consultation pour grippe est observée depuis fin février à Mayotte dans les cabinets libéraux et aux urgences du CHM. Dans ce contexte, l’ARS Océan Indien rappelle l’importance de renforcer les mesures d’hygiène pour limiter la transmission de la maladie, se protéger et protéger son entourage, et notamment les plus vulnérables.

0
503

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroulera du 15 avril au 30 septembre 2019. Les personnes fragiles (personnes âgées, personnes atteintes de certaines maladies chroniques, femmes enceintes, …) sont donc invitées à se faire vacciner sans tarder.

Depuis fin février 2019, le nombre de consultations pour syndrome grippal rapportées par les médecins sentinelles de l’île est en nette augmentation. Cette tendance est observée également aux urgences du CHM. La surveillance virologique a permis de mettre en évidence une circulation virale de type A.

La grippe est une infection respiratoire aigüe, très contagieuse. Les signes de la maladie sont :

  • une fièvre supérieure à 39° C d’apparition brutale,
  • accompagnée de courbatures,
  • et de signes respiratoires.

La grippe se propage :

Éternuer ou tousser dans un mouchoir jetable
  • par la voie aérienne, lors de la toux, de l’éternuement, ou des postillons,
  • par le contact rapproché avec une personne infectée (lorsqu’on l’embrasse ou qu’on lui serre la main),
  • par le contact avec des objets touchés et donc contaminés par une personne malade (exemple : une poignée de porte).

Des mesures d’hygiène simples, appliquées au quotidien permettent de se protéger de la maladie et de protéger son entourage. Leur application est particulièrement importante en cas de symptômes évocateurs de la grippe. Elles doivent être renforcées au contact des plus fragiles : les personnes âgées, les nourrissons et les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques,…

  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon, ou les désinfecter avec une solution hydroalcoolique,
  • Se couvrir la bouche dès que l’on tousse, éternue (dans sa manche ou dans un mouchoir à usage unique) et transmettre ce réflexe aux enfants,
  • Porter un masque, en cas de maladie, surtout en présence des personnes à risque, et éviter les contacts physiques,
  • Se moucher dans des mouchoirs à usage unique et les jeter,
  • Éviter de serrer les mains, d’embrasser, de partager ses effets personnels (couverts, verre, brosse à dent, serviette de toilette, etc.), notamment avec les plus fragiles.

En cas de recours à une consultation médicale, le port d’un masque est fortement recommandé avant d’entrer en salle d’attente.

La vaccination est une priorité pour les personnes les plus vulnérables : personnes âgées de 65 ans et plus, personnes atteintes de certaines maladies chroniques, femmes enceintes, personnes obèses. Elle doit également concerner tous les professionnels de santé. Même s’il ne permet pas toujours d’éviter la maladie, le vaccin réduit le risque de complications graves ou de décès. La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière  aura lieu du 15 avril au 30 septembre 2019.

Un courrier d’invitation et de prise en charge de la vaccination a été adressé par l’Assurance maladie :

  • à l’ensemble des assurés de plus de 65 ans
  • aux professionnels de santé libéraux éligibles (médecins généralistes, pédiatres, gynécologues, sages-femmes, infirmiers, kinésithérapeutes, chirurgiens-dentistes).

Un courrier d’invitation et de prise en charge de la vaccination est également adressé par la Caisse d’Assurance Maladie de Mayotte aux pharmaciens d’officine.

Les personnes qui ne sont pas directement invitées par l’Assurance Maladie à se faire vacciner doivent se rendre chez leur médecin traitant pour bénéficier du vaccin gratuit. Une prescription leur sera délivrée si leur état de santé le nécessite.

Les médecins et sages-femmes peuvent télécharger, et imprimer, depuis leur Espace Pro sur AMELI.FR (rubrique commande/imprimés) des bons de prise en charge sur support vierge, leur permettant la prescription et la délivrance gratuite du vaccins aux personnes qui n’ont pu être identifiées par l’Assurance Maladie, comme les femmes enceintes ou les personnes obèses et l’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here