30.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
Accueilorange« L’exaspération fiscale » et la proximité des services publics… deux des...

« L’exaspération fiscale » et la proximité des services publics… deux des grands thèmes du Grand débat livrés par Edouard Philippe

Face à la crise des "gilets jaunes", deux mois de consultation d’un Grand Débat national, et des centaines de milliers de propositions, dont Edouard Philippe a tiré ce lundi une synthèse, « qui n’a pas l’exhaustivité comme objectif ». C’est Emmanuel Macron qui donnera les priorités.

A Mayotte, le Grand débat National a été suivi comme ailleurs. Des « dizaines de millions de mots », des « dizaines de milliers d’idées », rapportées par le premier ministre dans son discours de clôture du Grand débat ce lundi 8 avril. Un « temps du Grand débat nécessaire », durant lequel « on a donné la parole aux français » qui « ont réfléchi à l’avenir de leur pays ». Un moment pendant le lequel les politiques « ont reconquis les espaces publics au cours de débats apaisés (…) plutôt que de s’insulter ailleurs », avant de renouveler des remerciements appuyés à l’endroit des maires de France. Une petite pique à l’adresse des échanges parfois virulents sur les réseaux sociaux, qui fera d’ailleurs réagir violemment une personne dans le public.

La restitution qui s’était déroulé en matinée, faisait apparaître « un immense besoin de justice et d’équité », au travers de 4 grands axes.

Le premier porte une « immense exaspération fiscale », traduite notamment par la taxe carbone. « Mais beaucoup ont compris qu’on ne peut pas baisser les impôts sans baisser la dépense publique », une phrase clé qui va d’ailleurs conditionner le financement de l’ensemble des points

En numéro 2, on trouve l’« exigences de fraternité », symbolisée par le mécontentement des zones rurales face à la fermeture des services publics, écoles, hôpitaux, etc. On y trouve aussi la désapprobation face à une numérisation à tout crin dont on peut se réjouir quand elle accélère les procédures administratives ou quand elle relie les zones éloignées, mais qui en laisse beaucoup sur le carreau, en particulier les personnes âgées. « D’avantage de contacts », donc, « et pas seulement numériques ». Les français demandent également moins de normes, et d’avantage de solutions qui collent au terrain.

La réconciliation manquée

Les conférences citoyennes à Mayotte

Le 3ème axe portant sur l’« exigence démocratique », Edouard Philippe rapportait les propos d’Emmanuel Macron : « On n’est pas parvenu à réconcilier les Français avec ceux qui les dirigent ». Le premier ministre relevait sur ce chapitre des « mots très durs, très violents contre le gouvernement, et les fonctionnaires » dans les contributions. Il en profitait pour aborder la mesure qui a fait monter la moutarde au nez des français au point d’en faire des Gilets jaunes, son passage aux 80km/h. Il disait tout ce que la réglementation avait de sécuritaire, « mais la bonne foi ne suffit pas (…) je dois apprendre à composer avec l’incompréhension ». Toujours sur l’administration, les Français se demandent « qui fait quoi dans le millefeuille actuel ».

La dernière exigence porte sur l’Urgence climatique, avec un constat positif pour lui, « contrairement à d’autres pays, les Français ne sont pas climato sceptiques ».

Quatre orientations qui « font consensus chez les contributeurs ». « Elles sont claires mais cela ne veut pas dire facile à atteindre ».

Tirer de tout cela un compromis démocratique, avec les grandes orientations données par le président de la République, et que devront mettre en musique les élus, nationaux et locaux.

« Les Français ont besoin d’un changement radical », analysait le chef du gouvernement, et même si on ne sait pas trop quel biais sera pris pour financer les réformes fiscales, il s’agit pour trois points sur quatre, de remettre de l’humanité dans la machine administrative.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

  1. 451809 65087An intriguing discussion will probably be worth comment. I believe that you just write much much more about this topic, it might become a taboo subject but generally consumers are inadequate to communicate in on such topics. To another. Cheers 659627

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Nassuf Djaïlani, Mayotte

Quand la « morsure trop vive » de Nassuf Djaïlani enfante...

0
Le célèbre poète et romancier mahorais Nassuf Djaïlani était de passage sur son île natale récemment afin de présenter au public son nouveau roman : « Cette morsure trop vive ». Récit mettant en scène deux frères dans un Chiconi chimérique (« Chiconi-sur-Mer), ce roman mêlant des aspects à la fois sociologiques, psychologiques et historiques, est également une redoutable satire des injustices inhérentes au système post-colonial français à Mayotte
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.