Point mensuel complet du BRGM avec un focus sur le séisme de ce jeudi 28 mars

Ce dernier point de situation s’étale sur la période du 27 février au 26 mars 2019. S’il est annoncé comme « stable et constant » en intensité et en nombre, la forte secousse de ce matin appelait des informations complémentaires. Au cours de ce 1er semestre, les données devraient être transmises sur place automatiquement.

0
662

Depuis le dernier point de situation du 27 février, le BRGM a dénombré 143 séismes de magnitude supérieure ou égale à 3.5 (soit en moyenne 5 par jour) dont 26 séismes de magnitude supérieure ou égale à 4.0 (soit en moyenne environ 1/jour), 3 séismes seulement ont été détectés par le système international de l’USGS (3/3, 15/3 et 24/3).

« Le niveau d’activité sismique est stable et constant en intensité et nombre d’évènements (cf graphique des moments cumulés). L’activité sismique ne diminue pas et continue à un rythme régulier depuis novembre.
26 séismes sur la période ont donc présenté une magnitude supérieure à 4.0, mais nous dénombrons également environ 30 séismes d’une magnitude légèrement inférieure à ce seuil (autour de 3.8-3.9). »
Les 3, 18 et 24 mars, une magnitude de 4,6 a été enregistrée.

Comptage par jour et par magnitude depuis le 10 mai 2018

Localisation : 348 séismes ont été localisés. La plupart des séismes se situent sur le nuage de points le plus proche de l’île (entre 35 et 45 km), mais l’activité vers 45-50 km perdure (31 séismes identifiés).

Un bémol : « Il n’y a plus de transmissions de données des stations du Karthala (Grande Comore) depuis le 23 mars, cela semble entrainer un décalage d’environ 10km vers le sud des localisations. »

La transmission en temps réel des stations installées début mars à Kani-Keli, Mtsamboro et Pamandzi devrait être effective mi-avril, la précision des localisations devrait en être améliorée. Les magnitudes seront donc transmises directement, sans passer par Paris.

Événement sismique du 28 mars 2019 à 4h40 (heure locale)

Cumul d’énergie dissipée depuis le début de l’épisode d’essaim de séismes

Concernant le séisme survenu le 28 mars 2019 à 4h40 (heure locale), la magnitude calculée par le BRGM est de l’ordre de 4,9 / 5,0. La magnitude donnée par le système international USGS est de 4,6.

« L’épicentre de cet événement est dans la zone « proche » vers 32-35km de Mamoudzou. C’est le séisme le plus important enregistré dans cette zone depuis le début de la crise sismique, ce qui explique le fort ressenti par la population. »

Lire Bulletin BRGM seismes_mayotte_2019.03.26_08h00

Toutes les informations sur les séismes sont consultables sur le site du BRGM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here