Championnat de France de Kick-Light : l’or et le bronze pour le kick-boxing mahorais

Ce weekend se tenait à Paris les championnats de France Kick Light*. 21 boxeurs et boxeuses du département ont participé à cette compétition. Deux d’entre eux ont remporté chacun une médaille. Shayana Laurent notamment, licenciée au club Maore Boxing de Majicavo, a été sacrée championne de France.

4
593
La délégation mahoraise au complet

Ils ont fait plus de 8 000 km pour venir participer à ce grand rendez-vous annuel de la boxe. Les membres de l’association Mayotte Boxing, du Centre Multisports de Mroale, du Chirongui Muay Thaï – Kick-Boxing et du Maore Boxing sont venus en nombre pour représenter les couleurs de l’île au lagon. Filles et garçons ont pris part aux combats dans leurs catégories respectives. Et parmi eux, certains on pu se hisser sur la première et troisième marche du podium.

Une première pour l’île

Le résultat le plus notable est celui de Shayana Laurent (9 ans) qui a remporté la médaille d’or dans la catégorie des moins de 28 kg chez les poussins. Une performance fruit de trois combats victorieux. « C’est une première pour notre club et surtout pour Mayotte car c’est la première fois que la ligue mahoraise participe à cette compétition nationale », soulignait Didier Bernardet, président et entraîneur du Maore Boxing. D’autant plus qu’il n’a pas été facile d’organiser ce voyage. Les clubs ont dû compter sur leurs sponsors et leurs fonds propres pour le financer.

Shayana Laurent, nouvelle championne de France chez les poussins -28 kg, aux côtés de son père et entraîneur Yves Laurent

L’autre bonne nouvelle de la journée nous est venue du côté du club de Chirongui. La jeune Shawnie Mansour (11 ans) a remporté le bronze dans la catégorie benjamine -32 kg. A noter que chez les seniors, le champion de Mayotte catégorie -69 kg, Bastien Tardivel a vu son parcours s’arrêter en quart de finale. Après avoir remporté sa première confrontation de fort belle manière, il était opposé à un adversaire qui à cause du tirage au sort n’avait pas encore combattu. La fraîcheur de ce dernier a eu raison de notre mahorais qui n’a néanmoins pas démérité.

De notre correspondant à Paris, Gauthier Dupraz.

*Discipline de Kick-Boxing dans laquelle les coups portés doivent être contrôlés.

4 Commentaires

  1. Le week-end dernier, il y’avait le salon du livre à Paris. Mayotte tenait pour la première fois un stand et un boycott quasi général des journalistes mahorais malgré une présence en métropole au même moment… C’est dommage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here