La baisse des prix de 0,4% en février ne concerne toujours pas l’alimentation

Le portefeuille des ménages mahorais est impacté par quatre grands postes, l’énergie, l’aérien, le frais et les produits manufacturés. Trois d’entre eux étaient en baisse en février, tirant les prix vers le bas de 0,4%, rapporte l’INSEE dans son dernier bulletin.

0
138
Les œufs et produit frais ont pris 0,7% en février

En février 2019, les prix à la consommation des ménages reculent de 0,4 % à Mayotte, conséquence de la baisse des prix des services et des produits manufacturés. Des prix qui sont également en baisse sur un an, (- 0,1 %) alors qu’ils sont en hausse en France, hors Mayotte (+ 1,3%).

Les prix des services diminuent de 0,7 % à Mayotte. « Cette baisse s’explique par les prix dans les transports et communications (- 2,6 %), qui reculent du fait de l’entrée en basse saison du transport aérien », décrypte l’Institut National des Statistiques et des Etudes Economiques. Une baisse atténuée par une hausse de 0,5 % des prix de la restauration atténue cette baisse. Sur un an, les prix des services progressent de 1,8 % à Mayotte et de 0,9 % en France, hors Mayotte.

Produits manufacturés : c’est le moment d’acheter

Les voitures et l’habillement de moins en moins chers

On se demande où s’arrêtera la chute des prix des produits manufacturés qui baissent de 0,6 % en février, portés par le repli des prix de l’habillement et chaussures (- 1,3 %), de l’audiovisuel-photo et de l’informatique (- 2,3 %) et des meubles (- 1,5 %). Sur un an, la baisse est considérable, – 4,8 % à Mayotte et -0,5 % en France, hors Mayotte. Ces douze derniers mois, la tendance est tirée par le prix des véhicules, -7,6%, et de l’habillement et chaussures, -6%.

A contrario, un poste qui ne fléchit quasiment jamais, c’est celui des prix de l’alimentation, +0,2% en février, notamment ceux des œufs et produits laitiers, des viandes et volailles, et des produits frais. Une tendance nationale puisque sur un an, les prix de l’alimentation progressent de 2,1 % à Mayotte et de 3,1 % en France, hors Mayotte.

En février, la tendance des prix de l’énergie est restée stable malgré la hausse mondiale des cours du pétrole. Répercutée en mars, traduite dans le prochain bulletin de l’INSEE. Sur un an, les prix de l’énergie diminuent de 0,4 % à Mayotte tandis qu’ils augmentent de 3,2 % en France, hors Mayotte.
En février, le prix du tabac est stable. Il augmente de 11 % sur un an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here