27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueiljusticeLe président Soibahadine Ramadani mis en examen

Le président Soibahadine Ramadani mis en examen

L'affaire des emplois de complaisance présumés au conseil départemental a conduit à 5 mises en examen, dont le président du Département. Il est possible qu'un 6ème fonctionnaires le soit dans le courant de la soirée.

Le président du conseil départemental est sorti de garde à vue ce mardi soir, pour être déféré au parquet. Il a été entendu par un juge puis mis en examen.

Le procureur Camille Miansoni que nous avons joint, nous informait que trois hauts cadres administratifs avaient été mis en examen lundi soir, un l’a été ce mardi matin, alors que le sort de deux autres se jouait ce mardi soir au tribunal. Le président Soibahadine était l’un d’eux, il a donc été mis en examen. Il a également été placé sous contrôle judiciaire. C’est dire qu’il est soumis à plusieurs obligations dans l’attente de sa comparution, mais nous n’en connaissons pas encore la teneur. Une 6ème personne était entendue ce mardi soir, avec une possible mise en examen à la clef.

Les chefs d’accusation sont la “prise illégale d’intérêt”, le “recel de prise illégale d’intérêt”, “qui s’adresse au bénéficiaire de la prise illégale d’intérêt”, donc aux directeurs administratifs, et “discrimination”, porté par celui qui n’a pu bénéficier du poste en question.

Nous avons donc la confirmation qu’il s’agit bien de l’organigramme produit lors de la réorganisation des services en 2016, et dénoncé par l’intersyndicale du Département, “la matière grise agonise”, critiquait-il. Les noms des directeurs suspectés d’avoir des liens familiaux avec le président avaient été donnés, ce sont donc eux qui sont visés par la procédure. Certains auraient été de simples attachés territoriaux avant leur nomination, dénonçait l’intersyndicale. Nous avions interpellé le président qui s’était défendu, “Il est facile à Mayotte de chercher, et de trouver des liens de parenté. Les candidatures ont été faites régulièrement”.

La Chambre régionale des Comptes avait emboité le pas dans un rapport d’avril 2018, évoquant des “détournements de procédure de nomination des directeurs”. Par exemple, sur le poste de Directeur général adjoint (DGA) des ressources et des moyens, il est noté que « deux candidats avaient un grade supérieur au grade de l’agent nommé » et « aucun candidat ne disposait d’un grade d’administrateur ou équivalent », idem pour le DGA chargé de l’aménagement et du développement durable, ou pour le DGA chargé du développement économique, de l’attractivité du territoire et de la formation.

Le procureur donnera un point presse ce mercredi.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

11 Commentaires

  1. Mis en examen … Il va rejoindre la longue liste de ses amis politiques “mis en examen” dont son ancien patron UMP : “Nicolas Le Petit” ! (Référence à Victor Hugo et Napoléon III ) … Mais il a 2 très bons avocats sous la manche !

  2. Il faut que cette personne quitte ses fonctions il faut élire un niveau président du conseil départemental…
    Voilà les personnes qui coulent Mayotte de recruter leur familles et de négliger les personnes compétentes pour les postes…
    Les jeunes mahorais diplômés chaumes et restent en France métropolitaine suite à ses pratiques de ses minables d’élus qui plombent Mayotte…

  3. honte à la corruption.
    les comoriens vont adorer ce feuilleton. Radiation à vie de service public.
    une tete qui tombe d autres vont pousser pour s enrichire
    il faut voir dans les mairies, certains n ont meme pas le CAP et pourtant secretaire ou adjoint.
    LE SERVICE PUBLIC A MAYOTTE EST UNE ENTREPRISE FAMILIALE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

CGT Educ'action, Jean-Michel Blanquer, Mayotte

La CGT Educ’action nationale décrit au ministre Blanquer les « problèmes de...

0
Prenant le relais de la section locale, les co-secrétaires nationaux de la CGT Educ’action adressent un courrier au ministre de l’Education Nationale à propos de la situation au lycée de Kahani. Le rectorat répond sur les mesures mises en œuvre
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan