Pannes en cascade chez Air Austral

« La situation est complexe », lâche-t-on chez Air Austral. Un nouvel appareil, B737, est tombé en panne à Mayotte, et les dirigeants cherchent un moyen d’acheminer la pièce. Des passagers sont en attente sur les trois dessertes, Mayotte, La Réunion et Paris.

48
708

Une partie des passagers du vol Paris-Mayotte qui avait fait demi-tour mercredi soir, n’est toujours pas arrivée à Mayotte ce vendredi, et le ciel n’est pas à l’éclaircie. Ils sont 61 à être actuellement bloqués à La Réunion en raison d’une panne sur un autre appareil.

« C’est une fourmilière ici, tout le monde s’active à la recherche de solutions », nous rapporte la communication d’Air Austral, qui n’en revient pas de la série noire que vit actuellement la compagnie.

Commençons par le Dreamliner aux couleurs du volcan, resté en rade sur le tarmac de Mayotte mercredi soir en raison d’un problème d’électronique. Il a décollé hier au soir pour Paris, d’où il devrait repartir ce soir avec des passagers qui seront demain samedi, au matin, à Mayotte.

L’autre Dreamliner aux couleurs du lagon qui avait dû faire demi-tour au dessus de l’Italie mercredi soir, a été réparé, « il a subi un borescope, une sorte de scanner, qui nécessite au moins 4 heures de travail ». Un A330 de la compagnie XL Airways a donc été affrété jeudi pour acheminer ces passagers depuis Paris, mais avec escale à La Réunion. « Il aurait pu atterrir directement à Mayotte, mais l’équipage n’était pas qualifié pour la piste courte ».

Atterrissage de nuit ce vendredi

Il reste encore 61 passagers du vol Paris Mayotte de mercredi, coincés à La Réunion

Une fois arrivés à La Réunion ce vendredi à 12h50, une partie des 223 passagers a pu être acheminée à Mayotte par un B737 d’Air Austral… qui n’a pas pu redécoller de Pamandzi ensuite, « un problème hydraulique est survenu. » Problème, il faut rapatrier la pièce nécessaire depuis La Réunion, mais avec quel appareil ? Les yeux se tournent vers le Dreamliner aux couleurs de Mayotte qui revient de Paris à vide, « en ferry », avec des mécaniciens embarqués, et qui doit atterrir à La Réunion vers 22 heures ce soir.

« Il est possible que nous le fassions redécoller aussitôt pour acheminer à Mayotte les 61 passagers restant, ainsi que les 134 qui avaient réservé leur vol et la pièce nécessaire à la réparation du 737. » Ce qui veut dire un atterrissage de nuit prévu pour ce vendredi soir.

Il reste encore les passagers en souffrance à Mayotte, qui n’ont pu décoller sur le 737, « nous cherchons des solutions, les équipes attendent d’avoir une information pour communiquer auprès des passagers, car la situation est complexe ! »

Des incidents qui « n’ont pas de lien entre eux », mais « qui mettent en évidence les difficultés de la montée en puissance de la desserte Mayotte chez nous. Nous serions à Charles-de-Gaulle, nous aurions la pièce immédiatement. Il va falloir réorganiser notre manière de fonctionner, notamment en gestion de stock. »

Lire le Communiqué d’Air Austral arrivé dans la soirée

48 Commentaires

    • Ibrahim Baro vous avez pas chercher. Il y a d’autres compagnies qui relie la France. Oui c’est pas des lignes oui il y en a. Il y a des escales qui peuvent durer beaucoup d’heure oui mais c’est moins cher. Des fois on est obligé de prendre airaustral parce que on a des choses importantes on peut pas faire autrement mais les gens qui réserve des mois en avance et qui se plaint chaque problème me font rire. C’est pas aujourd’hui qu’on a apprit que cette compagnie est une arnaque mais on le prend toujours

  1. Ils font la direction de l aviation civile.
    C est inadmissible, on est face à une compagnie qui a le monopole mais qui n assure pas son rôle.
    S ils arrivent pas à assurer, faut partir..
    48h de voyage, pas de communication ou manipulation des voyageurs, nous laisser attendre à cdg2 une après midi pour nous dire qu on va peut être partir après avoir recu un mail de confirmation de vol.
    Pas d eau, pas de nourriture, un malaise.
    Nous faire repartir par la run alors que le personnel d XL nous avoue que c est air austral qui a imposé un retour à la réunion pour nous rallonger le périple de 6h…
    Pas de repas au retour réunion-mayotte !!
    Et le pire c la façon de nous parler en nous disant à Paris qu ils s en foutent car eux rentreront chez eux le soir..
    Une honte…?????

  2. Mais on ne prend pas la seule compagnie aérienne comment on fait pour ce déplacer?l’une des solutions serai élargissement de la piste mais il faut reloger ceux qui y habite depuis des années. Alors voilà

  3. Moi pour mon avis air austral veule pas que cette piste longue ce face carre il a peur que d’autres compagnies viennes a Mayotte a la réunion avec franch BEE air austral perdent de passagers car c’est une compagnies moin cher mais a mayotte il et le seul a avoir le monopole avec c’est billet a 700euro pas dotre choix ???

  4. Pour fêter ça, pourquoi la compagnie air austral ne baisserait elle pas ses prix pendant un an (au moins)….??? Le fait est que les Mahorais n’ont pas le choix de prendre leurs avions…la concurrence ne se bouscule pas… La compagnie pourrait au moins faire un geste…?

  5. C’est bien car à Mayotte on veut pas avoir des concurrents donc malgré des blabla on ai obligé de le prendre. C’est bien air austral tu peux encore faire pur que là. ? à toi

  6. Mahorais, citoyens de seconde zone…. À quand une vrai piste d aéroport pour Mayotte!!!!!! Que fait l état, que faire la région!
    En plus , air austral ne fait plus aucun direct Mayotte/Paris , mais fait escale à Nairobi pour des raisons économiques

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here