24.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilOcéan IndienCandidat à la présidentielle comorienne depuis Mayotte, Fahmi Saïd Ibrahim y est...

Candidat à la présidentielle comorienne depuis Mayotte, Fahmi Saïd Ibrahim y est indésirable

Le Collectif des Citoyens de Mayotte demande le départ du sol mahorais d’un candidat à l’élection présidentielle… comorienne.

Fahmi Said Ibrahim est un ancien ministre de la Justice comorien. Il avait en effet annoncé vouloir briguer la succession d’Azali Assoumani, en mars prochain, bien que résident à Mayotte. Il se présentait en tant qu’indépendant, son parti Juwa ayant investi un autre candidat, mais qui a été retoqué par la Cour suprême, dont l’impartialité a été mise en cause récemment par un diplomate comorien, licencié depuis. Fahmi Said Ibrahima est perçu comme un des principaux challengers de l’actuel président.

Mais, ironie de l’histoire, il a choisi de mener une campagne électorale depuis Mayotte, un territoire que les Comores continuent à revendiquer. Il fallait oser, et ce paradoxe, le Collectif des citoyens de Mayotte le relève en exigeant son départ.

Il ne s’agit pas tant de la présence d’un candidat à la présidentielle (il y a eu des précédents avec le journaliste Hakime Ali Saïd), que de ses propos, “Il est inacceptable d’accueillir sur notre sol un individu ne reconnaissant pas la souveraineté française sur Mayotte et crachant sans vergogne sur le choix des Mahoraises et des Mahorais grâce à la liberté de parole qui prévaut sur le sol républicain”, accuse le Collectif.

Qui le perçoit comme une “insulte à notre Histoire” et “une atteinte à l’ordre public”: “Nous demandons aux autorités de procéder dans les plus brefs délais à l’exfiltration du territoire de Fahmi Said Ibrahima. Fahmi Said Ibrahim ne peut être autorisé à faire campagne sur notre île en alimentant la haine et le mépris des Mahoraises et des Mahorais : il en va de la paix civile dans le 101èmedépartement français de Mayotte.”

Lire le communiqué du Collectif des citoyens de Mayotte

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Ville de Mamoudzou (976) Contact : Le Maire Monsieur Ambdilwahedou SOUMAILA, BOULEVARD HALIDI SELEMANI - BP 01, 97600 Mamoudzou, FRANCE. Tél. +33 269665010.Fax +33...

VILLE DE KOUNGOU

MAIRIE DE BANDRABOUA

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan