L’ambassadeur des Comores aux Nations-Unies critique sans détour Azali Assoumani

0
410
La résidence de la présidence Beit Salam à Moroni

Cela va mieux en le disant a dû penser Soilihi Mohamed Soilihi, l’ambassadeur des Comores aux Nations Unis, qui n’a pas ménagé ses critiques vis à vis de son chef d’Etat, dans une interview sur RFI, en expliquant que « la Cour Suprême des Comores est complètement corrompue. Tous les juges ont été nommés par le président Azali ». Il fait référence aux opposants évincés à la veille de la date buttoir des dépôts de candidatures aux présidentielles de mars 2019, et à sa propre candidature, également écartée.

Il rajoute que le président Azali « veut se maintenir au pouvoir jusqu’en 2029. Les jeunes ne connaîtront qu’un seul président », et s’étonne que la France « ne dise rien sur les dérives du pouvoir ». La seule réaction ébruitée de la rance a été de suspendre les discussions sur l’accord cadre qui flèche 150 millions d’euros de coopération régionale sur 3 ans au bénéfice des Comores.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here