25.9 C
Dzaoudzi
samedi 28 mai 2022
AccueiljusticeAu tribunal : "Oui, je veux aller à Majicavo"

Au tribunal : "Oui, je veux aller à Majicavo"

Rares sont les prévenus qui demandent à aller en prison. Ce Petit-terrien conscient de sa dangerosité et de ses addictions, en a fait la demande... et a obtenu satisfaction avec plus de deux ans ferme.

Dix joints de chimique par jour. Auxquels s’ajoutent une bouteille de whiskey et des bières, “le cerveau ne peut plus bien tourner, il pète un fusible” déplore l’avocat de la défense. A la barre, son client se voyait vendredi reprocher plusieurs agressions à l’arme blanche, couteau et chombo, commises ces dernières semaines sur Petite Terre, route de Moya et près de la barge. A chaque fois, les conduites addictives du jeune homme le poussent dans la paranoïa. “Moi j’aime pas son visage, je suis comme ça moi” donne-t-il pour toute explication concernant l’attaque de la première victime. “Il m’a fait une bêtise, il m’espionne tout le temps” affirme-t-il pour la deuxième.
Près de la barge, le jeune homme était descendu de son vélo en menaçant de “tuer” un passant, qui a dû utiliser le vélo pour se protéger de la lame de son assaillant.
L’attaque qui l’a finalement perdu en février est celle d’un légionnaire, au volant avec des collègues. “Je l’ai vu comme un ennemi” relate le prévenu qui lui a jeté un pavé, d’abord sur la voiture, puis sur la cheville quand le militaire en est descendu. Un “ennemi” trop coriace pour le toxicomane qui finit à terre, sévèrement corrigé par le légionnaire. Ce dernier frappe son agresseur avec tellement de conviction qu’il finit lui-même avec un poignet dans le plâtre. C’est la seule blessure qu’il en gardera.

“Vous attendez de tuer quelqu’un ?”


Devant ses juges, l’attaquant lui est conscient que son comportement n’est “pas normal”.
Que ce soit les agressions à répétition, ou le fait de voler sa grand-mère pour se payer drogue et alcool.

Plusieurs attaques ont eu lieu route de Moya, près du domicile du prévenu

Quand la présidente Nathalie Zahi lui demande s’il attend “de tuer quelqu’un”, il répète plusieurs fois qu’il est “comme ça, c’est tout”. Ses victimes sont, il en est convaincu “des gens qui me cherchent”. Un raisonnement qui fait froid dans le dos. Faute d’obtenir des explications plus cohérentes de sa part, une seule question brûlait les lèvres de tout le monde, “que faire de lui ?”, du parquet à la défense, la prison ferme est une réponse unanime. Même pour le prévenu qui, interrogé sur ce point, répond qu’il veut “aller à Majicavo” où il pourra “se soigner”. La prison était de  toutes façons inévitable, au regard de la gravité des faits, mais aussi du caractère récidiviste des violences avec arme. La procureure Chloé Chérel qui le qualifie “d’individu inquiétant” réclame 30 mois ferme avec maintien en détention. Un peu trop pour la défense qui espère qu’avec des soins adaptés “on aura des résultats avant ça”.
Le tribunal a quand-même opté pour une longue incarcération, deux ans ferme, plus 3 mois de révocation d’un sursis antérieur et 1000€ de dommages et intérêt pour chaque victime. Il gardera à sa sortie trois mois de prison au dessus de la tête, qu’il fera s’il ne poursuit pas les soins.

Y.D.

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covi-19 : 58 nouveaux cas positifs, “l’effort de vaccination doit s’amplifier”

139512
"Au cours de la semaine du 16 au 22 mai, 58 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi les patients domiciliés à Mayotte, soit un...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139512
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139512
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139512
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139512
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139512
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com