24.9 C
Dzaoudzi
samedi 25 juin 2022
AccueiljusticeAu tribunal : "Oui, je veux aller à Majicavo"

Au tribunal : "Oui, je veux aller à Majicavo"

Rares sont les prévenus qui demandent à aller en prison. Ce Petit-terrien conscient de sa dangerosité et de ses addictions, en a fait la demande... et a obtenu satisfaction avec plus de deux ans ferme.

Dix joints de chimique par jour. Auxquels s’ajoutent une bouteille de whiskey et des bières, “le cerveau ne peut plus bien tourner, il pète un fusible” déplore l’avocat de la défense. A la barre, son client se voyait vendredi reprocher plusieurs agressions à l’arme blanche, couteau et chombo, commises ces dernières semaines sur Petite Terre, route de Moya et près de la barge. A chaque fois, les conduites addictives du jeune homme le poussent dans la paranoïa. “Moi j’aime pas son visage, je suis comme ça moi” donne-t-il pour toute explication concernant l’attaque de la première victime. “Il m’a fait une bêtise, il m’espionne tout le temps” affirme-t-il pour la deuxième.
Près de la barge, le jeune homme était descendu de son vélo en menaçant de “tuer” un passant, qui a dû utiliser le vélo pour se protéger de la lame de son assaillant.
L’attaque qui l’a finalement perdu en février est celle d’un légionnaire, au volant avec des collègues. “Je l’ai vu comme un ennemi” relate le prévenu qui lui a jeté un pavé, d’abord sur la voiture, puis sur la cheville quand le militaire en est descendu. Un “ennemi” trop coriace pour le toxicomane qui finit à terre, sévèrement corrigé par le légionnaire. Ce dernier frappe son agresseur avec tellement de conviction qu’il finit lui-même avec un poignet dans le plâtre. C’est la seule blessure qu’il en gardera.

“Vous attendez de tuer quelqu’un ?”


Devant ses juges, l’attaquant lui est conscient que son comportement n’est “pas normal”.
Que ce soit les agressions à répétition, ou le fait de voler sa grand-mère pour se payer drogue et alcool.

Plusieurs attaques ont eu lieu route de Moya, près du domicile du prévenu

Quand la présidente Nathalie Zahi lui demande s’il attend “de tuer quelqu’un”, il répète plusieurs fois qu’il est “comme ça, c’est tout”. Ses victimes sont, il en est convaincu “des gens qui me cherchent”. Un raisonnement qui fait froid dans le dos. Faute d’obtenir des explications plus cohérentes de sa part, une seule question brûlait les lèvres de tout le monde, “que faire de lui ?”, du parquet à la défense, la prison ferme est une réponse unanime. Même pour le prévenu qui, interrogé sur ce point, répond qu’il veut “aller à Majicavo” où il pourra “se soigner”. La prison était de  toutes façons inévitable, au regard de la gravité des faits, mais aussi du caractère récidiviste des violences avec arme. La procureure Chloé Chérel qui le qualifie “d’individu inquiétant” réclame 30 mois ferme avec maintien en détention. Un peu trop pour la défense qui espère qu’avec des soins adaptés “on aura des résultats avant ça”.
Le tribunal a quand-même opté pour une longue incarcération, deux ans ferme, plus 3 mois de révocation d’un sursis antérieur et 1000€ de dommages et intérêt pour chaque victime. Il gardera à sa sortie trois mois de prison au dessus de la tête, qu’il fera s’il ne poursuit pas les soins.

Y.D.

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Demain, grand départ de la 38e édition de la Course de...

139512
Dans la perspective de sécuriser le parcours et l’événement prévu demain, la circulation sera interdite du Boulevard Mawana-Madi (rond-point Baobab) jusqu’à la place Zakia...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139512
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139512
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139512
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139512
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.

Le Cesem félicite les députés élus et entend collaborer avec eux dans l’intérêt de...

139512
Suite aux résultats des élections législatives, le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte a fait savoir par communiqué qu’il « félicite Madame Estelle Youssouffa et Monsieur Mansour Kamardine ». Des qualités qui se complètent Si...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com