Étude des prix sur l’année : l’alimentation et l’aérien tirent la tendance vers le haut

Dans son dernier bulletin, l’Institut national de la Statistique et des Etudes économiques (INSEE), livre un indice des prix à la consommation en baisse pour décembre, mais aussi, dernier mois de l’année oblige, les données annuelles par secteur. Certains affichent une hausse bien supérieure à l’inflation annuelle de 0,4%.

0
453

En décembre 2018, l’indice des prix à la consommation des ménages recule de 0,1 % à Mayotte. « Cela s’explique par le repli des prix de l’énergie et dans une moindre mesure, par celui des produits manufacturés. Il est atténué par la hausse des prix du transport aérien et de l’alimentation », constate l’INSEE. Sur un an, les prix augmentent de 0,4 % à Mayotte et de 1,6 % en France (hors Mayotte).

Lorsqu’on regarde l’évolution par secteur, on observe que les prix de l’énergie reculent nettement de 3,5 % en décembre, « dans le sillage des cours du pétrole ». L’essence, le gazole et le pétrole lampant perdent respectivement 8,7 et 5 centimes. Le prix de la bouteille de gaz baisse de 50 centimes.
Et sur un an, les prix de l’énergie augmentent de 2,3 %, contre 8 % en France.

Bond des produits céréaliers sur l’année

Les produits frais et les céréales tirent vers le haut les prix de l’alimentation

Les prix des produits manufacturés continuent de baisser, de 0,4 % en décembre, « du fait notamment du recul des prix des véhicules et de l’habillement et chaussures » (- 0,4 %).
Sur un an, les prix des produits manufacturés diminuent de 4,9 % à Mayotte et de 0,5 % en France.
En décembre, les prix de l’alimentation progressent de 0,2 %, en raison des hausses du prix des produits frais (+ 0,7 %) et des viandes et volailles (+ 0,5 %). Ces hausses sont en partie compensées par la baisse des prix des boissons non alcoolisées (- 0,7 %) et des produits céréaliers (- 0,3 %).
Sur un an, les prix de l’alimentation augmentent de 2,9 % à Mayotte, davantage qu’en France, 2,5 %. Cela s’explique par la hausse conséquente des produits céréaliers sur notre territoire, qui prennent 7,4% sur l’année.
Les prix des services se redressent en décembre (+ 0,6 %), du fait de la hausse des prix dans les transports et communications (+ 1,9 %), consécutive à la hausse des tarifs aériens.
Sur un an, les prix des services augmentent de 2,2 % à Mayotte, contre 0,9 % en France. En cause toujours, les tarifs de l’aérien qui prennent 4% sur l’année.

Le prix du tabac est stable en décembre. Il augmente de 10,5 % sur un an.

A.P-L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here