Routes coupées, la situation en cours de rétablissement sur la RN1

Circulation infernale ce lundi matin. Les intempéries ont coupé la route nationale 1 à Ironi Be et à Tsoundzou, respectivement en raison de la chute de bambous et d'un arbre sur un câble électrique. Des équipes sont sur ces deux points pour rétablir la circulation.

0
636

« Bloqué au niveau de Panima. J’ai un avion à prendre, je crise », « je suis rentré chez moi » « c’est Ironi… du sort ». Ce lundi matin, la circulation est catastrophique au sud de Mamoudzou, principalement pour les automobilistes cherchant à rallier la ville-préfecture. Et coincés au volant, les automobilistes ont chacun leur manière de manifester leur exaspération.
En cause, les intempéries qui touchent depuis dimanche notre département, maintenu ce matin en vigilance « orages » et « forts vents ».
Tôt dans la matinée, une série d’événements ont en effet perturbé fortement la circulation. Des bambous ont chuté sur la chaussée à Ironi Be sur la RN1. La DEAL et la gendarmerie  se sont rendus sur place. A 10h, une circulation alternée avait été mise en place et permettait un passage des véhicules au compte goutte. Les autorités misaient sur un rétablissement complet de la circulation pour 10h15.
Une ligne électrique coupée par un arbre

Une route barrée par des chutes de bambous à Ironi (DR)

Un autre bouchon majeur a été recensé à Tsoundzou en raison d’une chute d’arbre sur la chaussée peu avant 6h00 selon le commissariat de police.
Selon EDM, il s’agirait d’un cocotier qui a chuté sur une ligne basse-tension, peu avant 6h du matin. L’opérateur a immédiatement envoyé deux agents sur place, qui ont par la suite été rejoints par quatre autres équipes. A 10h30, 10 personnels d’EDM étaient à Tsoundzou pour « remettre la zone en sécurité ».
Y.D.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here