La grève des postiers en cours de négociation

Les postiers entament aujourd’hui le 10e jour d’une grève lancée le 26 décembre 2018. Les négociations avec la direction ont bien avancé ce jeudi selon les deux parties, elles se poursuivent aujourd’hui.

0
452

Les représentants des salariés grévistes ont enfin pu entamer les négociations avec la direction de La Poste ce jeudi. «  Nous avons avancé sur 12 points de nos revendications, nous continuons demain », se félicite Anli Saïd, secrétaire départemental de la CGT Mayotte – La Poste.

Les syndicats Sud- PTT et CGT La Poste, à l’initiative du mouvement, indiquent que quelques points bloquent car la direction régionale n’a pas la main sur certaines revendications, notamment salariales et sur la formation.  Concernant les revendications traitées, « ça peut convenir », indique M. Saïd.

Initialement prévue dans les locaux de la DIECCTE (Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) à 14h30 jeudi, la rencontre entre les deux partis a finalement eu lieu dans les locaux de la direction dès 11h jusqu’à 17h30.

25 points de revendications

Le préavis de grève et les revendications des postiers

Le préavis de grève et les revendications des postiers (suite)

Côté direction, on estime également que la discussion est bien avancée et confirme un nouveau round de négociations ce vendredi à la direction de La Poste à Mayotte.

Parmi les 25 points de revendication on peut citer pêle-mêle, le rétablissement de la prime de « suggestion mahoraise » à hauteur de 300 euros, la « CD-isation » de tous les contrats précaires, l’arrêt des mutations forcées ou encore le paiement d’une prime exceptionnelle de pénibilité pour les guichetiers et facteurs.

Les représentants syndicaux revendiquent un peu plus de 25 % de grévistes sur un effectif total d’environ 200 salariés. La direction a quant à elle recensé 36 grévistes ce jeudi, soit 18 % des postiers.

«  Les syndicats ont probablement compté certaines personnes en congés ou en arrêt de travail » indique Saoudat Abdou, directrice de la communication de La Poste, pour expliquer la différence dans les chiffres.

Les blocages créés par cette grève se sont limités au centre de tri de Kawéni. À part les marchandises en douane, les courriers et colis sont livrés normalement, indique la direction.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here